Vaccin du chat : comment protéger la santé de votre animal de compagnie ? 

chat

Comme tous les animaux domestiques, les chats sont confrontés à des maladies infectieuses graves. Heureusement, la vaccination protège efficacement votre minette ou votre matou. Injection à faire, réglementation en la matière, calendrier vaccinal, prix et possibilité de prise en charge, voici tout ce qu’il faut savoir sur la vaccination du chat !

Les maladies infectieuses du chat

En Europe, le chat domestique est exposé à 6 maladies infectieuses pouvant être évitées par la vaccination :

  • La rage : le vaccin antirabique est recommandé dans la mesure où la rage est une maladie mortelle transmissible à l’être humain. Attention, il n’existe aucun traitement de la rage.
  • Le typhus félin : il est déclenché par le virus de la panleucopénie féline. Proche du virus de la parvovirose chez le chien, le typhus félin génère une gastro-entérite hémorragique. Le risque est important, car le contact avec un autre chat n’est pas nécessaire. Il suffit d’être en contact avec un objet ayant lui-même été en contact avec le virus pour que votre chat tombe malade. Si les chatons attrapent plus facilement ce virus, les chats âgés peuvent aussi souffrir de cette maladie dont les symptômes sont la perte d’appétit, la fatigue et les vomissements.
  • Le coryza du chat : aussi nommée rhume du chat, il s’agit d’une maladie plus grave qu’il n’y paraît. Si votre chat éternue régulièrement, ne prenez pas ces éternuements à la légère. Consultez un véto afin de vous assurer que votre félin ne souffre pas du coryza. Cette maladie peut entraîner la cécité de votre chat, voire une pneumonie ou tout simplement le décès de votre animal. De plus, un chat souffrant du coryza est très contagieux, cela peut aussi être très grave pour vos autres chats.
  • La leucémie du chat : la formation des cellules sanguines est altérée. La leucémie engendre des tumeurs et divers dysfonctionnements.
  • La péritonite infectieuse féline (PIF) : ce coronavirus félin déclenche la maladie. Si votre chat tousse et semble avoir des douleurs à la poitrine, il est recommandé de consulter de suite. Cette maladie se transmet peu et évolue rarement en maladie mortelle, même si le risque existe.
  • La chlamydiose féline : causée par une bactérie, la chlamydia, il s’agit d’une infection engendrant des troubles ophtalmologiques et respiratoires. Les paupières du chat infecté rougissent et gonflent, ses yeux et son nez coulent, il éternue et tousse.
Je trouve la meilleure assurance animaux

Les vaccins obligatoires et les vaccins recommandés

Comme toujours, la vaccination du chat repose sur la stimulation du système immunitaire par injection d’un agent pathogène rendu inoffensif. Le vaccin induit une réponse du système immunitaire produisant des anticorps spécifiques. En France, les vaccins du chat sont classés en 3 catégories : « obligatoire », « essentiel » ou « non essentiel » (mais vivement recommandé) :

  • Obligatoire : en France, seule la vaccination antirabique (contre la rage) est obligatoire lorsque le chat voyage à l’étranger ou participe à une exposition féline.
  • Essentiel : les vaccins protégeant les chats contre les maladies infectieuses les plus graves sont considérés comme essentiels.
  • Non essentiel : cette catégorie inclut les vaccins jugés utiles pour protéger le chat contre certaines maladies infectieuses graves.
Catégorisation des vaccins du chat en 2023
Vaccins Obligatoire Essentiel Non essentiel (vivement recommandé)
Rage X (dans les cas prévus par la loi) X (pour tous les autres cas)  
Typhus félin   X  
Coryza du chat   X<  
Leucémie du chat     X
Péritonite infectieuse féline     Non commercialisé en France
Chlamydiose féline     X

Ce tableau de principe mérite d’être discuté avec votre vétérinaire. Ce dernier saura vous conseiller un schéma vaccinal adapté à l’âge de votre chat et son mode de vie. Les problèmes de santé générés par la non-vaccination sont très importants et souvent fatals. Une fois déclenchée, la maladie nécessite des soins beaucoup plus coûteux que le vaccin. En vaccinant votre chat contre toutes les maladies infectieuses courantes, vous lui donnez toutes les chances de rester en bonne santé !

Je trouve la meilleure assurance animaux

Quand faire vacciner son chat ?

Tant qu’il est allaité, le chaton bénéficie de la force du système immunitaire de sa mère. Les immunoglobulines présentes dans le lait maternel induisent une immunité passive efficace. La vaccination est par conséquent à effectuer après le deuxième mois. Comme souvent, une réponse immunitaire optimale exige une primo-vaccination complétée par des rappels. La vaccination du chaton obéit à un calendrier vaccinal précis :

Calendrier vaccinal du chaton (âge du chaton)
Vaccins Primo-vaccination 1er rappel 2e rappel 3e rappel
Rage 3 mois 4 mois Tous les ans
Typhus félin (Panleucopénie) 2 mois Tous les ans
Coryza du chat 2 mois 3 mois Tous les ans
Leucémie du chat 3 mois 4 mois 6 mois Tous les ans
Péritonite infectieuse féline Non commercialisé en France      
Chlamydiose féline 8 mois 9 mois Tous les ans

De moindre importance, le schéma vaccinal d’un chat adulte obéit à un calendrier différent :

Calendrier vaccinal du chat adulte
Vaccins Primo-vaccination 1er rappel 2e rappel 3e rappel
Rage Oui Tous les ans
Typhus félin (Panleucopénie) Oui 3 à 4 semaines plus tard Tous les 3 ans
Coryza du chat Oui 3 à 4 semaines plus tard Tous les ans
Leucémie du chat Oui 1 mois plus tard Tous les 3 ans

Attention, ces calendriers doivent être respectés. En cas de dépassement de la date de rappel, vous serez obligé de reprendre le protocole vaccinal depuis le début !

Je trouve la meilleure assurance animaux

Faut-il vacciner un chat en appartement ?

Si un chat d’intérieur est moins exposé aux risques de contamination, il n’est pas totalement à l’abri de cette dernière. Un vagabondage exceptionnel ou la visite d’un congénère peut malheureusement transmettre une maladie infectieuse. N’hésitez pas à exposer le mode de vie de votre chat à votre vétérinaire. Ce dernier saura apprécier les risques et identifier les vaccins à faire. En règle générale, les vétérinaires conseillent a minima la vaccination contre le typhus du chat et le coryza.

Avant, pendant et après la vaccination

Un chat présenté à la vaccination doit être en bonne santé et exempt de tout parasite. Pour ce faire, il est important de vermifuger votre animal au moins une semaine avant chaque vaccin. Le jour J, votre chat ne doit pas nécessairement être à jeun. L’injection sous-cutanée s’effectue sur le flanc dans un pli de la peau créé par pincement. Elle est totalement indolore pour l’animal.

Les effets indésirables sont très rares et le plus souvent bénins. Dans certains cas, votre chat peut montrer des signes de fatigue et un manque d’appétit dans les 24 heures suivant sa vaccination. Nous vous conseillons de surveiller celui-ci durant cette petite période. Pour cela, essayez de planifier l’injection en début de matinée d’une journée chômée. Votre présence à la maison vous permettra de garder un œil sur votre petit compagnon. En cas de symptôme important, n’hésitez pas à prévenir votre vétérinaire.

La vaccination n’est pas complètement dépourvue d’effets secondaires possibles. Elle est toutefois le seul moyen d’éviter des maladies bien plus graves que ces derniers. Le rapport bénéfice-risque est largement favorable à la vaccination.

Après chaque injection, le vétérinaire colle la vignette correspondante dans le carnet de santé de votre chat et complète son passeport européen. En vigueur dans tous les pays de l’Union européenne, ce document vétérinaire est obligatoire depuis 2004. Tout à la fois pièce d’identité et carnet de santé, il atteste de la vaccination antirabique et de l’identification par puce ou tatouage de votre chat.

Bon à savoir : la température corporelle du chat.La température d’un chat se prend au rectum. Elle est normalement comprise entre 38 et 39 °C. La fièvre ne doit pas dépasser 41,5 °C.

Je trouve la meilleure assurance animaux

Quel est le prix d’un vaccin pour chat ?

Faire vacciner votre chat a un coût qu’il faut budgétiser. Le prix de chaque vaccin peut varier sensiblement selon la nature du vaccin lui-même, les vétérinaires et la région. L’analyse des prix pratiqués dans les cabinets vétérinaires dans toute la France permet néanmoins d’établir un prix moyen :

Prix des vaccins pour chat en 2023
TCLR (Typhuse-Coryza-Leucose-Rage) de 70 à 85 €
Typhuse félin (Panleucopénie) de 50 à 60 €
Leucémie du chat de 60 à 70 €
Péritonite infectieuse féline Non commercialisé en France
Chlamydiose féline de 40 à 60 €

Ces prix sont ceux de chaque injection. Le tableau vaccinal complet du chat peut s’avérer assez onéreux. De fait, contracter une assurance animale incluant la prise en charge de la vaccination de votre chat peut s’avérer très utile.

Bon à savoir : vacciner son chat à moindres frais, c’est possible !La Société Protectrice des Animaux (SPA) accueille dans ses 12 dispensaires les maîtres les plus démunis pour vacciner, stériliser et soigner leurs animaux. Si vous êtes dans l’impossibilité de faire face à la dépense, contactez la SPA pour faire vacciner votre chat. Il vous sera demandé une déclaration sur l’honneur que vous n’avez pas les moyens de supporter cette dépense.

Assurance animale : remboursement des vaccins et des autres frais de santé

L’assurance animale est aujourd’hui proposée par de nombreux assureurs. Cette mutuelle rembourse les dépenses de santé de votre chat à hauteur des garanties souscrites. En matière de vaccination, il convient à la souscription d’opter pour une formule ou une option incluant sa prise en charge. Sans cela, vous ne pourrez pas prétendre au remboursement escompté du coût des vaccins de votre chat.

Au-delà, de la prise en charge de la vaccination, l’assurance animale rembourse tout ou partie des dépenses de santé de votre chat. Le taux de remboursement des consultations, opérations, vaccinations, lutte contre les parasites et médicaments chez le pharmacien sont fixés contractuellement. Comme pour tout contrat d’assurance, vous choisirez votre mutuelle pour chat en fonction de 6 critères incontournables :

  • Le montant de la prime d’assurance ;
  • L’étendue de la couverture (les garanties comprises au contrat) ;
  • Le montant des franchises ;
  • L’existence et la nature des exclusions de garanties ;
  • Les taux de remboursement des soins pris en charge ;
  • L’existence et le montant d’un plafond annuel de remboursement.

Le prix d’une assurance pour chat est déterminé par l’âge et la race de celui-ci, la formule choisie et la politique tarifaire de l’assureur. La plupart des compagnies d’assurance proposent 3 niveaux de garanties :

  • Basic ;
  • Intermédiaire ;
  • Premium

Bien évidemment, l’appellation commerciale de ces trois niveaux de garanties varie d’un assureur à l’autre. Avant d’opter pour une proposition d’assurance animale, prenez le temps de consulter les conditions de garantie. Ce document de référence fixe noir sur blanc tous les engagements de l’assureur vis-à-vis de l’assurée et les conditions dans lesquelles s’exécutent les différentes garanties. Obligatoire, il est très utile pour déterminer la qualité d’une proposition d’assurance et la comparer aux offres concurrentes.

Je trouve la meilleure assurance animaux

Comment trouver une assurance animale compétitive ?

La pluralité de l’offre en matière d’assurance pour chat vous permet de faire jouer la concurrence. Il s’agit d’obtenir la couverture la plus complète au meilleur prix. Pour ce faire, il vous faut présenter votre demande au plus grand nombre d’assureurs possible. Mais la mise en concurrence classique a ses limites. Au mieux, vous pourrez, en y consacrant du temps, obtenir 3 ou 4 devis d’assurance pour animal. Utilisez notre comparateur d’assurances en ligne. Simple, rapide et gratuit, il soumet votre demande d’assurance pour chat à de nombreux assureurs partenaires.

Il vous suffit de compléter les champs proposés puis de cliquer. Cet outil, puissant et impartial, identifie en un instant les propositions d’assurance chat les plus compétitives du moment. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix et à souscrire en ligne pour bénéficier d’une prise en charge des frais vétérinaires de votre chat.

La vaccination reste le seul moyen de protéger votre chat contre des maladies infectieuses graves et malheureusement courantes. Dans certaines communes, la prolifération des chats errants favorise la transmission des éléments pathogènes. En vaccinant votre chat ou votre chatte, vous écartez aussi les risques de transmissions de maladies zoonoses (transmissibles de l’animal à l’homme) à l’entourage humain de votre chat. Adoption d’un chaton ou d’un chat adulte errant, consultez votre vétérinaire au sujet de la vaccination. Ce spécialiste saura établir le schéma vaccinal adapté.  


top
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires Bientôt L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.