La location d'un smartphone chez les opérateurs téléphoniques

location de smartphone

Alors qu'acheter un Smartphone revient assez cher, les consommateurs préfèrent se tourner vers la location.

Selon une étude faite par Que Choisir, les offres de location de Smartphone sont plus ou moins intéressantes, suivant la marque et l'appareil. Cette pratique est de plus en plus répandue chez SFR, Free ou encore Darty.

L'initiative a été lancée par Free Mobile en 2013, que SFR a commencé à adopter en septembre dernier. Ainsi, alors que 11% des consommateurs seulement sont prêts à investir plus de 600 euros dans un Smartphone, la location est devenue une alternative intéressante.

D'ailleurs, les enseignes en ligne s'y sont également lancés comme Samsung. Dans cette optique, le spécialiste en location Evollis a lancé UptoYou de son côté.

Quels sont les types de location possibles ?

Dans cette pratique, chaque offre a sa particularité assortie d'un engagement bien ferme pour le client. Ce dernier doit comprendre les conditions et voir si l'offre lui correspond réellement. En ce sens, deux choix de location sont à la disposition des consommateurs, choix qui fixera le prix à payer à la fin du contrat.

Que ce soit la location à longue durée ou celle avec option d'achat, il s'agit d'un crédit à la consommation qui oblige indirectement les marques à s'appuyer sur un organisme de crédit.

Le concept exige donc un paiement mensuel, et parfois même un apport peut être demandé au client. Il est alors possible de s'engager pour 24 mois.

Au bout de 12 mois, il arrive que l'enseigne propose de changer de terminal pour un modèle plus récent, ce qui oblige le client à se réengager pour 24 mois.

Lors d'une location, il est possible de prendre une assurance casse et vol, ce qui coûtera entre 9 à 15 euros de plus par mois. Cette garantie peut cependant s'intégrer au contrat d'assurance habitation. Pour cela, il convient de se renseigner auprès d'un comparateur assurance habitation.

Des indemnités en cas d'usure, de rayure ou de choc

Deux alternatives sont possibles à la fin du contrat. Dans la première, dans le cas d'un contrat à longue durée, le Smartphone doit être rendu en " bon " état, soit dans un état d'usure normale avec ses accessoires. Il est tenu d'effacer le contenu du terminal.

Le loueur procèdera à des constatations et, par la suite, fixer des pénalités. Ainsi, le locataire peut être pénalisé jusqu'à 250 euros d'indemnité, notamment en cas de rayure, de trace d'oxydation ou de choc. Un client qui a souscrit à un contrat de location avec option d'achat peut conserver le Smartphone, sous quelques conditions.

à la une
publicite
services
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.