Assurance scolaire maternelle : le dossier pour tout comprendre !

Votre tout-petit fait sa première rentrée à l’école primaire ? La question de l’assurance scolaire en maternelle vous taraude ? Adhérer à une assurance scolaire, c’est la garantie de protéger votre enfant qu’il soit responsable ou victime. Même si votre enfant n’a pas le goût de la bagarre, il n’est pas à l’abri de se blesser tout seul, de tomber ou d’être involontairement bousculé. Meilleurs Taux fait le point sur l’essentiel à connaître avant de souscrire ce type de contrat.

Souscription d’une assurance scolaire : à partir de quel âge ?

L’assurance scolaire est un sujet qui interroge très régulièrement les familles, notamment sur la période allant de la maternelle jusqu’au lycée. En réalité, cette dernière reste toujours d’utilité même au-delà du baccalauréat. Il est donc possible de la souscrire dès la première année de maternelle et jusqu’aux études supérieures. La limite d’âge généralement admise par les assureurs est 25 ans. Certaines compagnies n’hésitent pas à étoffer leurs contrats en proposant une protection pour les stages en entreprises ou pour les étudiants réalisant du baby-sitting en parallèle de leur cursus.

Quels sont les types d’accidents en maternelle ?

Selon une enquête publiée par Les Echos, pour les tout-petits, les dommages corporels les plus fréquents sont majoritairement sans gravité. Ils représentent 40 % en moyenne des accidents enregistrés. Il peut s’agir de chutes, de disputes. Ils ont lieu essentiellement durant le temps de récréation.

 les causes d'accident par tranche d'âge

Source : Les Echos

Quelles garanties sont fondamentales pour une assurance scolaire maternelle ?

Afin de protéger au mieux votre enfant, assurez-vous que le devis proposé comporte bien les garanties complémentaires suivantes :

  • Prise en charge des frais défense-recours ;
  • Dédommagement en cas d’invalidité totale ou partielle ;
  • Indemnisation des frais médicaux ;
  • Prise en charge des frais de rapatriement ou d’hospitalisation ;
  • Mise en place de cours à domicile lorsque l’enfant est immobilisé à une maladie ou subit un accident.

Différence entre responsabilité civile habitation et assurance scolaire

Très souvent, les parents s’interrogent sur la différence entre une responsabilité civile intégrée à l’assurance habitation et l’assurance scolaire à proprement parler.

Lorsque vous possédez une assurance habitation, vous bénéficiez de facto d’une responsabilité civile et donc d’une protection de votre enfant à l’école maternelle.

Cependant, se reposer uniquement sur cette couverture est insuffisant. En effet, elle est applicable uniquement si votre enfant provoque un accident et non s’il le subit.

L’assurance scolaire offre par conséquent une couverture plus globale et complémentaire. Votre enfant est également protégé lorsqu’il est victime d’un accident causé par un tiers, il demeure ainsi couvert dans toutes les situations.

Notez par ailleurs que lorsque vous utilisez votre assurance habitation en cas d’accident en milieu scolaire, l’assurance en question vous applique une franchise assez importante avant de vous dédommager. A contrario, une assurance scolaire n’applique pas de franchise ou alors minime.

Assurance extrascolaire ou scolaire : que choisir ?

Cette décision dépend du programme d’activités et de loisirs de votre enfant, notamment durant la période des vacances scolaires. Si votre progéniture a des loisirs à l’extérieur de l’école maternelle, comme un cours de piano par exemple, il peut s’avérer judicieux de vous orienter vers une formule de contrat plus élargie, en d’autres termes une assurance extrascolaire. Cette option peut aussi se révéler intéressante si votre tout-petit participe à un court séjour en colonie de vacances.

À l’inverse de l’assurance scolaire maternelle qui protège votre enfant pendant des activités optionnelles, l’assurance extrascolaire couvre l’enfant tout le temps. Cette dernière prend donc en considération tous les dommages qu’ils soient causés ou subis, et ce, en toutes situations. À titre d’exemple, elle assure votre enfant sur le temps de trajet scolaire, mais également à la maison ou pendant les vacances.

Assurance scolaire maternelle : quid de l’option objets personnels ?

Avant de faire votre choix d’assurance scolaire maternelle, sachez que la couverture des objets personnels peut fluctuer d’un assureur à l’autre. Voici un exemple d’objets généralement indemnisés.

  • Les effets personnels au sens large : vélo, matériel de musique, fournitures scolaires, qui ont été abîmés durant un temps scolaire.
  • Les documents d’identité ou des clés, en cas d’agression au sein de l’école ou sur le trajet domicile-école.

Concentrez-vous également à la lecture de votre contrat sur les exclusions de garanties, il est assez courant qu’un assureur ne couvre pas des sports aériens par exemple ou le vol de téléphone portable.

Comment choisir une assurance scolaire en ligne

Parmi toutes les offres existantes sur le web, comment faire le choix le plus juste ? Accidents, disputes, chutes, toutes ces situations qui peuvent se présenter à l’école maternelle sont entièrement prises en charge, en dehors de la présence éventuelle d’une franchise. Un excellent moyen pour analyser les différentes formules est d’utiliser un comparateur d’assurances scolaires en ligne.

Après avoir renseigné un formulaire, vous obtiendrez une liste de tarifs, de formules et les garanties afférentes. Si une offre vous convainc plus qu’une autre, n’hésitez pas à vous faire rappeler par un conseiller.

Pour être sûr de choisir le contrat le plus avantageux, une assurance scolaire adaptée à vos besoins, MeilleursTaux vous guide ! Découvrez toutes les offres disponibles grâce à notre comparateur en ligne !

Comment obtenir une attestation d’assurance ?

Dès lors que vous avez souscrit un contrat d’assurance scolaire, il est très simple de se procurer une attestation. Vous pouvez selon la compagnie :

  • Télécharger ladite attestation depuis votre espace client.
  • Téléphoner ou envoyer un e-mail à votre assureur pour lui en faire la demande.

Si l’organisme dont vous dépendez possède un réseau d’agences physiques, vous pouvez également vous rendre dans ce lieu dédié pour en faire la demande.

Souscrire une assurance scolaire est donc plus qu’une nécessité, c’est un impératif ! Même si elle reste facultative dans les faits, dans la réalité, elle est obligatoire pour des sorties extrascolaires, musées, sorties nature, mais surtout pour pouvoir accéder à la cantine.


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.