Menu Crédit immobilier

Quelques pistes pour acheter un logement moins cher

Un achat immobilier

Être propriétaire de son logement est le rêve de 90 % des Français, mais pour beaucoup, il reste inaccessible, notamment du fait du coût élevé des biens. Si vous aussi, vous envisagez d’acheter votre résidence, voici la liste des types de logements que vous pourrez acheter avec un budget limité.

Un logement en cours de location

Certains propriétaires mettent en vente un logement occupé par un locataire à un prix inférieur de 10 à 20 % (parfois jusqu’à 50 %) à celui du marché. En contrepartie, l’acquéreur ne peut entrer dans les lieux qu’à l’échéance du contrat de bail en cours ou au décès du locataire si ce dernier est âgé de plus de 65 ans et qu’il ne dispose que de faibles ressources.

Important Outre le coût réduit, l’avantage de l’opération est la facilité d’obtention d’un prêt immobilier, les banques étant rassurées par l’existence du locataire et des revenus générés par la location.

Un appartement en rez-de-chaussée

Entre un appartement situé au rez-de-chaussée et un autre en étage, la différence de prix est de l’ordre de 15 à 40 %. À cette décote s’ajoutent des charges de copropriété ainsi que des taxes et impôts moindres.

Différents publics désireux d’acheter ou louer trouvent un intérêt à ces logements qui ne nécessitent pas de grimper des escaliers : les seniors, les personnes à mobilité réduite, et les familles ayant des enfants en bas âge.

Un bien requérant des travaux

Si un bien nécessite des travaux, il coûte généralement moins cher, surtout si les rénovations à effectuer sont lourdes, par exemple la mise en conformité des installations électriques, le ravalement de façade, le remplacement de la toiture… Vos chances de faire une bonne affaire sont d’autant plus grandes que ces logements se vendent plus difficilement que les autres.

Prenez tout de même le temps de comparer le prix d’achat total incluant coût des travaux à celui d’un bien rénové.

Un logement vendu aux enchères

Les ventes aux enchères, en particulier les ventes judiciaires (biens saisis) et les biens en licitation (biens détenus en indivision dont les indivisaires sont en désaccord), vous donnent, du fait de l’urgence, l’occasion de devenir propriétaire en payant 20 à 30 % de moins sur le prix.

L’accompagnement d’un agent immobilier est vivement recommandé pour bénéficier de conseils avisés sur chaque option et d’une aide précieuse lors de la négociation.

Les biens vendus en viager

Dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier en viager, vous versez à son propriétaire une somme initiale correspondant au maximum à 30 % de sa valeur, suivie de mensualités fixes appelées rentes viagères, jusqu’à son décès.

Leur montant est fonction du nombre d’occupants du logement, de son/leur âge, et de sa décision de libérer le logement ou de continuer à y vivre. Enfin, un achat en viager vous attribue la responsabilité de certaines dépenses, notamment la taxe foncière et les grosses réparations.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top