Faut-il craindre un effondrement du marché immobilier en France ?

Crainte effondrement marché immobilier

Une étude récente a démontré que, malgré les nombreux efforts consentis par les banques sur les crédits immobiliers, les Français sont de moins en moins enclins à devenir propriétaires. Ce désintéressement est surtout lié à la crainte de ne pas pouvoir rembourser l’emprunt. Ceux qui ont déjà un crédit en cours ressentent les mêmes difficultés.

Le volume des crédits diminue, les intentions d’achat également

Aussi bien pour les logements collectifs que pour les maisons individuelles, le volume des ventes va continuer à dégringoler.

D’ailleurs, en 2018, les professionnels ont constaté une chute des ventes d’appartements neufs de 10 000 à 15 000 par rapport à 2017, et ce, un peu partout en France.

Important Avec le ralentissement des ventes, le nombre de mise en chantier pour de nouveaux logements a également dévissé en 2018.

La FPI (Fédération des promoteurs immobiliers) parle d’une baisse de -4,9 % des mises en chantier de logements collectifs entre novembre 2017 et novembre 2018.

Quel taux pour votre projet ?

Une baisse du pouvoir d’achat

Selon le professeur d’économie Michel Mouillart

« Les ménages qui ont un crédit en cours ont une appréciation quelque peu erronée de leur situation financière. Avec les conditions fortement favorables qui leur ont été accordées par les banques (taux historiquement bas, rachat de crédit, rallongement de la durée), le remboursement du crédit n’a pas vraiment l’impact qu’ils pensent sur leur budget ».

Michel Mouillart

Mais l’impression de difficulté peut suffire à décourager les autres acheteurs potentiels à souscrire un crédit immobilier.

L’enquête menée par TNS Sofres montre que 45,7 % des ménages français pensent que leur situation financière s’est dégradée en 2018. À titre de comparaison, ils n’étaient que 37,5 % à avoir eu ce sentiment l’année d’avant.

Pour relancer le marché immobilier qui est en train de s’essouffler, les professionnels du secteur, à savoir promoteurs, courtier immobilier et autres organismes de crédit, vont devoir mettre les bouchées doubles afin de convaincre les Français à investir de nouveau dans la pierre.

Pour le moment, découragés par une conjoncture peu favorable qui s’installe dans l’Hexagone, les acheteurs potentiels ont le moral en berne et le défi sera de trouver l’électrochoc qui relancera leur intérêt pour l’investissement immobilier.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.