Menu Crédit immobilier

Les erreurs à éviter lors d'un emprunt immobilier

Un couple vérifiant leur documents de credit immobilier

La demande d’un emprunt immobilier se déroule suivant plusieurs étapes, souvent semées de pièges à éviter. Si certains sont facilement reconnaissables, d’autres se dissimulent derrière de fausses bonnes idées.

Des erreurs qui coûtent cher

En matière d’emprunt immobilier, ce sont les aspects budgétaires qui doivent dicter le choix de l’habitation, et non l’inverse. En d’autres termes, le choix de l’habitation n’est pas la première étape. Celui-ci doit dépendre du montant disponible pour l’achat ou la construction.

Plusieurs éléments permettent de l’estimer, comme le montant de l’apport personnel, les mensualités que l’emprunteur peut rembourser sur toute la durée du prêt, les coûts supplémentaires et le reste à vivre.

Privilégier le choix de l’habitation avant les aspects budgétaires risque d’entraîner des déboires financiers dans le futur ou le refus de la demande de crédit.

Car la banque jugera que le montant demandé est trop élevé compte tenu de la capacité de remboursement de l’emprunteur.

ImportantCertes, il est possible d’emprunter sans apport personnel à condition de disposer d’une épargne confortable, mais ce n’est pas forcément une bonne idée.

Tout dépend toutefois de la situation et du coût de la construction ou de l’acquisition. Emprunter une somme plus conséquente ou sur une durée plus longue pour l’acquisition d’une maison aboutit, d’une part, à la réduction de l’épargne disponible pour financer les éventuels coups durs. D’autre part, avec le niveau bas actuel des taux d’intérêt, cette solution est particulièrement intéressante.

Pour des placements réellement attractifs, conserver tout ou partie de l’épargne permet de disposer d’une certaine réserve d’argent en cas de coups durs. Rien d’absolu donc, il convient de prendre la décision de manière réfléchie.

ImportantAutre piège à éviter : contracter un emprunt immobilier sur la durée la plus courte possible.

À l’époque des taux élevés, cette méthode aurait été intéressante. Ce qui n’est plus le cas. En effet, cela équivaut à payer des mensualités importantes.

Cela se traduit au quotidien par de lourds sacrifices qui risquent de saper le moral de la famille de façon plus ou moins consciente.

Construire ou acheter

Enfin, entre faire construire ou acheter, certaines différences doivent être prises en compte outre les aspects financiers qui sont globalement les mêmes.

La première étant qu’un logement « ancien » est tout de suite habitable, alors qu’il faut attendre entre 9 et 12 mois avant de pouvoir occuper une maison à construire. Au cours de ce délai, le futur propriétaire devra continuer à payer un loyer. Les remboursements différés permettent certes d’y remédier, mais cela a un coût.

À part cela, opter pour la construction permet d’accéder à un large éventail d’aides financières qui ne sont pas toujours accessibles en cas d’achat d’un logement ancien.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.