Menu Crédit immobilier

La hausse des prix risque de déstabiliser le marché immobilier

 Maison avec un pourcentage pour représenter le taux immo

L’Observatoire Crédit Logement/CSA tient à rassurer le marché. Malgré la hausse du taux des crédits qui a atteint 1.51%, récemment, ses analystes estiment qu’à ce niveau, les emprunts sont encore parfaitement accessibles au grand public.

Cependant, ce dynamisme avéré du crédit risque d’être perturbé par la flambée du prix de l’immobilier sans mesures d’accompagnements adéquates.

Même si le taux de crédit immobilier a connu une légère hausse depuis 2016, le baromètre Crédit logement / CSA reflète l’optimisme des professionnels de l’immobilier. En effet, les taux d’emprunt, abstraction faite des coûts d’assurance, ont progressé de deux points de base depuis le mois de mars (0.02%).

Et malgré la disponibilité des dépôts et un refinancement à moindre coût dont bénéficient les banques via la politique monétaire expansive de la BCE, la variation des taux de crédit immobilier est de plus en plus indépendante de l’évolution des taux appliqués pour les Obligations Assimilables du Trésor (OAT).

En clair, il y a un léger retard d’ajustement entre les taux de l’OAT et ceux du crédit immobilier, comme le confirme l’économiste Michel Mouillart :

Habituellement, on constate un décalage d'environ trois mois entre la hausse des OAT et celle du crédit immobilier. Les légères tensions observées sur le crédit immobilier correspondent donc à des tension sur les OAT à la fin 2016. De même, les OAT ont récemment à nouveau diminué , ce qui pourrait se traduire dans trois mois dans le coût des emprunts immobiliers.

Michel Mouillart

Quels sont les effets sur le délai de remboursement ?

La hausse des taux, si elle dépasse un certain seuil, peut influencer le portefeuille des ménages qui ont contracté un prêt.

Mais à son niveau actuel, ce taux n’a pas encore eu un effet indésirable sur le comportement d’emprunt des ménages, comme ce fut le cas en 2016 où le taux atteignait 1.92%. Le fait est que même si les taux de crédit montent légèrement chaque mois, ils restent toujours stables annuellement.

En plus, toutes les catégories de ménages ont eu accès aux crédits de manière équitable, ce qui évite l’apparition d’asymétrie d’information et de primes aux « bons » emprunteurs.

Tous ces facteurs contribuent à rendre le marché du crédit plus efficient. La hausse du taux d’emprunt, même si elle a tendance à déstabiliser le marché sur le long terme, va allonger les durées des prêts (à environ 18 ans) et favorisera la capacité de remboursement des ménages les plus modestes.

Mais il faut être prudent sur l’évolution des prix

Par le mécanisme de la loi de l’offre et de la demande, l’accès d’un grand nombre d’acheteurs aux crédits immobiliers engendre la hausse du prix des logements.

Cette hausse devrait être maîtrisée afin d’éviter d’éventuelles spéculations qui pourraient porter atteinte au secteur immobilier pendant cette année 2017.

D’un côté, l'indicateur de solvabilité de Crédit Logement / CSA est une bonne source d’informations et doit être suivi de près après sa première baisse en deux ans.

De l’autre côté, si on se réfère à la croissance moyenne des prix de l’immobilier depuis 2011, la croissance des revenus moyens des ménages connaît un ralentissement. Ce phénomène doit faire l’objet d’une analyse approfondie de la part des pouvoirs publics afin de stabiliser le pouvoir d’achat des ménages pendant la période d’emprunt.

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.