Menu Crédit immobilier

Résidence principale, location ou acquisition ?

 Couple avec des clefs d'un bien immobilier

L’acquisition d’un bien immobilier est une décision qui doit être murement réfléchie, en tenant compte des différents paramètres qui sont liés à chacune de ces options. Les analyses de l’ingénieur patrimonial, Benjamin Spivac, s’adressent principalement aux jeunes cadres français, mais elles restent aussi valables pour les autres catégories de personnes aspirant à la propriété.

Selon les études réalisées par monsieur Spivac, l’achat d’une résidence principale est une option plus intéressante pour les personnes qui veulent habiter en province que dans la capitale française. Mais afin de pouvoir acheter une résidence principale, il faut recourir à un prêt bancaire.

À ce propos, les établissements étudient le profil des emprunteurs avant de leur accorder un crédit. Les banques font un examen minutieux de leur situation financière, notamment de leur taux d’endettement, qui doit tout de même être proportionnel au montant à emprunter.

Par ailleurs, l’aspirant à la propriété doit aussi prendre en considération sa situation personnelle en tenant compte de ses projets d’avenir, surtout s’il est encore jeune et célibataire, car tôt ou tard, il devra fonder une famille et l’appartement qu’il achètera devra être prêt à l’accueillir.

Quand se lancer dans l’achat d’une résidence principale ?

Avant d’acheter un bien immobilier pour en faire sa résidence principale, un aspirant à la propriété doit s’assurer de la stabilité de sa situation familiale. Il doit être suffisamment âgé pour devenir propriétaire et, idéalement, déjà avoir une famille bien établie.

En outre, il faut prendre en compte la situation géographique du bien. Un logement en province est plus accessible côté prix, mais les quartiers parisiens sont plus intéressants en termes de bien immobilier, notamment les 18, 19 et 20ème arrondissements ainsi que toutes les villes du Grand Paris.

Par ailleurs, une personne peut aussi envisager d’acheter une résidence dans le cas où elle a une certaine obligation familiale ou psychologique qui la contraint de faire une donation d’une résidence principale à un parent.

Les réalités d’un achat immobilier

L’acquisition d’une résidence principale est un projet ambitieux dont le chemin de la réalisation est entravé de nombreux obstacles, si bien que dans la plupart des cas, les gens préfèrent investir dans l’immobilier locatif pour obtenir 100% de financement.

En effet, un jeune cadre âgé entre 25 et 30 ans, gagnant un salaire annuel moyen de 45.000 euros peut envisager d’acheter une résidence principale et choisit d’occuper un petit appartement de 45m² pour réaliser son projet. Mais il sera confronté à certains dilemmes.

Pour une personne vivant à Paris, l’achat d’un bien immobilier lui coûtera en moyenne 360.000 euros à raison de 1.500 euros d’échéance sur un délai de remboursement de 25 ans, pour s’endetter à presque 50% de son salaire.

Mais étant donné que ce niveau d’endettement ne s’accorde pas à l’investissement qu’elle envisage, il lui faudrait verser un apport personnel de 12.000 euros pour obtenir 1.000 euros d’échéance, un montant plus adéquat à ses revenus.

Par contre, la situation serait plus confortable pour une personne vivant en province. En effet, dans ces zones, un 45m² s’achète à 130.000 euros pour 535 euros d’échéance alors que le loyer d’un appartement similaire s’élève encore à 570 euros. Aussi, il est évident que, dans ce cas, l’acquisition reste la meilleure solution.

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.