Pour trois acquéreurs franciliens sur quatre, c’est le moment d’acheter un logement

Trois acquéreurs sur quatre intention achat immobilier

La plateforme d’annonces immobilières Logic-Immo a réalisé une étude sur le moral des futurs acquéreurs. D’après les résultats de l’enquête, les Franciliens se montrent pressés à acheter, dans un contexte marqué par des taux attractifs et un marché sous tension. Toutefois, les prix trop élevés et le dynamisme du secteur rendent difficile l’accès au type de bien convoité.

Anticipant une hausse des prix, les Franciliens sentent l’urgence d’acheter

Important 72 % des Franciliens pensent qu’il est temps de se lancer dans un achat immobilier. Les taux sont encore bas, et ils craignent une hausse des prix de l’immobilier au début de l’été 2019.

Ils sont par ailleurs conscients de la tension qui pèse sur le marché : plus de la moitié d’entre eux estiment que la demande dépasse largement l’offre dans leur zone géographique.

Ce sentiment est plus marqué en Île-de-France par rapport à la moyenne nationale, car seulement 47 % des futurs acheteurs français considèrent leur zone comme tendue.

Toutefois, la hausse des prix attendue en région parisienne concerne uniquement les biens immobiliers. 56 % des acquéreurs considèrent que le pouvoir d’achat en général va rester stable sur les six mois à venir, et 28 % qui croient à une prochaine baisse du niveau de vie.

Ces chiffres dénotent un certain optimisme sachant que 42 % des Français anticipent une dégradation du pouvoir d’achat.

Quel taux pour votre projet ?

Les prix restent un obstacle majeur pour les projets immobiliers en Île-de-France

Malgré leur enthousiasme pour acquérir un logement, 64 % des Franciliens trouvent que les prix proposés sont trop élevés, 56 % pensent même qu’ils sont franchement irréalistes.

Important Pourtant, 46 % des personnes interrogées pensent que les prix de l’immobilier vont encore augmenter durant les prochains mois, ce qui explique l’urgence de concrétiser son projet immobilier.

Par ailleurs, 80 % d’entre eux trouvent que les taux actuels sont toujours intéressants, et les acheteurs dans le neuf peuvent toujours bénéficier du PTZ pour compléter le financement d’une résidence principale.

Parmi les autres freins à l’achat cités lors de cette étude Logic-Immo sur le moral des acquéreurs, le manque ou l’inexistence de biens correspondant à leur projet sur le marché (74 % des cas), la surévaluation des biens (près de 40 %) et une conclusion trop rapide des ventes (34 %) ont été évoqués.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.