Le coût du crédit immobilier augmente malgré la faiblesse des taux

Augmentation du coût crédit immobilier

La Banque de France annonce une production record pour le mois de janvier en matière d’emprunts immobiliers. En parallèle, la moyenne des taux est descendue en dessous de l’inflation, une autre situation inédite depuis les années 1970. Paradoxalement, le dernier Observatoire du crédit logement/CSA indique que la durée et le coût des crédits logement sont de plus en plus élevés.

Record des encours totaux, de la durée et du coût des crédits immobiliers

« Un pic à 1000 milliards d’euros d’encours cumulés a été atteint durant les douze mois de 2018 sur le secteur des prêts à l’habitat »

D’après les statistiques de la Banque de France.

Important Quant aux taux de crédit immobilier, ils sont inférieurs à l’inflation, un phénomène qui n’a pas été observé en près de 40 ans.

Pour référence, les établissements prêteurs réclament 1,45 % d’intérêt en moyenne, quelle que soit la durée de remboursement. Par rapport à décembre 2018, ils sont donc en baisse de 0,01 point de pourcentage. De manière générale

« Les conditions financières sont relativement stables depuis la fin du premier trimestre de l’année dernière »

Souligne l’observatoire.

Deux autres évolutions notables se sont produites sur ce marché :

  • D’une part, une hausse de la durée d’emprunt, qui est passée à 230 mois, l’équivalent de 19 années et 2 mois.
  • D’autre part, le crédit coûte de plus en plus cher, son coût relatif moyen correspondant actuellement à 4,3 années de salaire pour les emprunteurs.
Quel taux pour votre projet ?

La hausse du coût du crédit, conséquence d’un endettement plus long

Important En réalité, les deux faits sont liés. Pour compenser la dégradation de leur solvabilité, les ménages s’endettent sur une période plus longue, d’autant que les prêts sur 25 ans sont de retour dans l’offre des banques.

Certaines enseignes osent même accorder des financements sur 30 ans.

Important Or, l’étalement du remboursement dans le temps entraîne l’augmentation du nombre d’échéances et du montant total des intérêts.

Les candidats à l’accession à la propriété qui souscrivent un emprunt de 200 000 euros sur 30 ans se retrouvent ainsi avec plus de 105 000 euros d’intérêts à payer, le taux applicable étant de 2,55 %. Un tel montant représente plus de 50 % du coût total du crédit.

Cet enchérissement du prêt freine la demande, d’autant que les prix des biens se sont envolés en 2018 et progressent à nouveau dans de nombreuses grandes villes.

 


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.