Accalmie en vue sur le marché immobilier après l’emballement des deux dernières années

Marché immobilier en accalmie

Interrogés sur la tendance du marché pour l’année 2019, les plus grands réseaux d’agences immobilières français se sont exprimés avec prudence. Bien qu’ils s’attendent à une stabilisation du marché, ces professionnels tablent toutefois sur un recul des ventes, accompagné d’une baisse des prix dans l’ancien. Dans l’ensemble, la progression des ventes se limite actuellement à 3 %, un taux relativement faible par rapport à la croissance enregistrée en 2017.

La faiblesse des taux de crédit continue de soutenir le marché

La politique monétaire appliquée par la Banque centrale européenne a contraint les banques à pratiquer des taux de crédit très faibles depuis quelques années.

En 2018, les taux ont même été inférieurs à l’inflation, une situation qui a favorisé le dynamisme du marché étant donné que les ménages français n’ont pas hésité à emprunter afin de pouvoir réaliser leurs projets.

Les emprunteurs potentiels peuvent d’ailleurs obtenir les meilleures offres et les taux les plus avantageux en recourant aux outils de simulation de prêt immobilier.

Ces comparateurs de crédits permettent de trouver en seulement quelques minutes les offres les plus pertinentes du marché, avec tous les renseignements nécessaires à la prise de décision (taux, mensualités, montant total du prêt, coût de l’assurance emprunteur).

Christine Fumagalli, présidente du réseau Orpi, a néanmoins, tenu à préciser que

« Le prélèvement à la source pourrait avoir un effet psychologique sur les acheteurs potentiels ».

Christine Fumagalli

Plus optimiste, Laurent Vimont, président du réseau Century21 France prévoit une hausse des ventes d’environ 2 % pour 2019. Il ne cache toutefois pas sa crainte d’un plafond de verre sur les prix.

Par ailleurs, le réseau Guy Hoquet anticipe, pour sa part

« Une possible augmentation des prix pour le premier semestre ».
Quel taux pour votre projet ?

En attendant les indicateurs publiés par les notaires et l’Insee

Pour l’heure, les 4 grands réseaux immobiliers se réfèrent à leurs bilans annuels pour l’estimation de la tendance du marché et des prix pour cette nouvelle année.

En tout cas, les indicateurs qui vont être publiés par les notaires avec l’Insee à la fin du mois de février vont confirmer la tendance affichée dans les rapports financiers de ces professionnels.

Important Dans l’ensemble, la hausse du prix moyen au mètre carré a été plus modérée en 2018, une régression a même été observée chez Orpi (+0,9 % contre +3,1 % en 2017) et Guy Hoquet (+1,9 % contre +2,6 % en 2017).


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.