La production de crédits immobiliers commence à baisser en France face à l’inflation

modèle de maison et pièces

La Banque de France fait part d’un signe de diminution de la production de crédits immobiliers en mars 2022. Le taux d’intérêt continue d’augmenter pour sa part, se situant aux environs de 1,15 % durant la même période. Cette hausse devrait se maintenir dans les prochains mois, portée par l’inflation et le contexte géopolitique.

Les établissements bancaires ont fait preuve d’un certain optimisme au début de l’année 2022. Ils s’attendaient à une période aussi dynamique que la précédente. Cet espoir tend cependant à se dissiper compte tenu de l’évolution de l’inflation et du taux d’intérêt. L’augmentation des prix se maintient en effet sur le marché de l’immobilier, et il en est autant pour le taux d’emprunt. Cela entraîne une baisse des demandes de crédit émanant des consommateurs. La crise ukrainienne vient d’ailleurs s’ajouter à tout ceci, alimentant les inquiétudes des ménages. Il est possible que les améliorations n’aient pas lieu dans les prochains mois. La Banque centrale européenne prévoit une révision des taux directeurs.

Quel taux pour votre projet ?

Le pouvoir d’achat des ménages français en baisse

Sur le marché financier, les taux OAT 10 ans connaissent déjà une progression. La Banque centrale européenne souhaite pour sa part atteindre un taux de 2 % et peut revoir les taux directeurs. Les modifications apportées obligeront les banques à augmenter à leur tour le coût du crédit immobilier. Autrement, elles s’en sortent perdantes. Les consommateurs peuvent néanmoins utiliser un simulateur en ligne pour faire leur choix. Comme le dispositif pour loi pinel simulation, il permet de connaître le montant des mensualités selon le taux appliqué.

Cela est d’autant plus utile avec la position dans laquelle les clients se trouvent aujourd’hui. L’inflation pèse en effet sur leur pouvoir d’achat. À cela s’ajoute la crise en Ukraine qui entraîne l’envolée du prix de l’énergie. Dans un tel contexte, certains peuvent reporter leur projet immobilier, en attendant peut-être une situation plus favorable.

Les premiers signes d’un ralentissement ont été constatés après le dynamisme conservé en février 2022. Les banques ont produit 23,8 milliards de crédits immobiliers sur cette période. La somme était de 23,7 milliards en janvier.

Quel taux pour votre projet ?

Un taux qui reste bas

La Banque de France se positionne en revanche sur un montant total de 23,2 milliards d’euros pour le mois de mars 2022. Actuellement, le taux moyen pour un prêt immobilier est de 1,15 % selon les estimations de cet organisme. Ce chiffre témoigne d’une nouvelle hausse sachant qu’il était à :

  • 1,14 % en février 2022 ;
  • 1,12 % en janvier 2022 ;
  • 1,10 % en décembre 2021.

Le niveau actuel n’a jamais été atteint depuis avril 2021. La situation évolue d’ailleurs à l’opposé de ce qu’elle était en 2021 où le taux d’emprunt tendait à baisser d’un mois à un autre. Il reste néanmoins à son niveau le plus bas. Pour rappel, le début des années 1980 a été marqué par un taux immobilier de 10 %. Plus tard, au début des années 2000, il était à plus de 5 %.

L’inflation se situe quant à elle à 4,5 % en France en mars 2022 et 7,5 % dans la zone euro. Il s’agit d’un autre record pour l’Hexagone. Une telle proportion n’a pas été enregistrée dans le pays depuis décembre 1985. La situation est suivie de près par les autorités françaises. Elles souhaitent que les consommateurs continuent de bénéficier des crédits immobiliers dans des conditions qui leur sont adaptées.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.