Menu Crédit immobilier

Le coût des travaux du quotidien, un élément clé du budget d’un investisseur en locatif

cle de maison

Lors du calcul du budget d’un investissement locatif, le futur propriétaire doit intégrer le coût des travaux du quotidien. Sans cette précaution, il risque de rencontrer des problèmes de trésorerie lorsque les aléas surviennent. Le spécialiste de la gestion locative Flatlooker dévoile une estimation du montant à prévoir pour ces dépenses.

Des coûts d’intervention hétérogènes

Lorsque l’on décide d’investir en locatif, il ne suffit pas d’acquérir le bien et de trouver un occupant, puis d’encaisser le loyer. Au quotidien, des travaux de plus ou moins grande ampleur reviennent en effet au propriétaire, et peuvent lui coûter cher.

Ce dernier doit donc inclure ces « imprévus » dans ses calculs dès le départ, même si les probabilités de survenue varient en fonction de nombreux facteurs, dont l’âge de la construction, son état général, etc.

Les statistiques de Flatlooker, agence digitale de gestion immobilière, montrent d’importantes disparités.

Important Par ailleurs, le prix des prestations d’un professionnel peut varier notablement selon les secteurs géographiques et la nature de l’intervention.

Si la fabrication d’un double des clés revient à 50 euros environ, le remplacement d’une porte blindée par exemple est facturé plusieurs milliers d’euros.

Les types d’incidents les plus fréquents et les plus coûteux

Flatlooker a recensé les incidents les plus courants dans les biens anciens, et donc la réparation entraîne une dépense annuelle d’environ 240 euros.

Important La plomberie et le chauffage sont les installations les plus fréquemment touchées.

Puisque chaque année en moyenne, un problème apparaît. Suivent au classement l’électroménager et l’ameublement, avec un incident constaté tous les deux ans. Les dégâts des eaux complètent le top 3 en surgissant à peu près tous les 2,5 ans.

En termes de coûts aussi, la plomberie et le chauffage arrivent en tête : les bailleurs y consacrent 96 euros, soit 40 % de leur budget d’entretien annuel. 17 % des travaux concernant l’aération (remplacement d’une grille par exemple) et les conséquences de l’humidité (nettoyage des traces de moisissure sur les murs), et impliquent de débourser chaque année 41 euros. La serrurerie et l’électricité coûtent chacune 19 euros par an au propriétaire (8 % des dépenses totales chacune). Enfin, la réparation des volets et de l’huisserie coûte respectivement 17 euros et 12 euros.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.