Menu Crédit immobilier

Peut-on vraiment se passer des services d’un courtier immobilier ?

 échanges courtier

Quand il s’agit d’un projet immobilier, surtout si l’on est un primo accédant, la crainte de se faire arnaquer ou bien de ne pas faire les bons choix est toujours grande. Et le risque est d’autant plus élevé lorsque l’on parle d’immobilier de luxe. C’est dans ces cas-là que le fait d’engager un spécialiste en courtage en immobilier prend tout son sens.

Quel sera le rôle du courtier immobilier ?

Avant tout, il faut savoir que, si auparavant, l’on distinguait le courtier immobilier de l’agent immobilier. Aujourd’hui, il n’y a quasiment plus de différence. En faisant appel aux services de spécialiste, l’acheteur peut se décharger de nombreuses contraintes.

Important C’est simple. L’agent immobilier peut s’occuper de toutes les démarches, de la prospection du marché à la signature du contrat de vente.

Lors de la recherche du bien, même si la décision finale revient toujours à l’acquéreur, l’agent pourra l’aider dans son choix.

Si par exemple, le bien en question nécessite des travaux, il sera le mieux placé pour estimer les coûts de ces derniers et ainsi dire à son client s’il lui sera profitable ou non de l’acquérir.

Après avoir choisi la maison ou l'appartement idéal, c’est au courtier que l’acheteur communiquera la somme qu’il est prêt à investir et c’est à l’agent de procéder aux négociations auprès des propriétaires.

Là encore, en confiant à un professionnel la conduite de la négociation, l’acquéreur se donne plus de chances d’obtenir le prix qui lui convient. L’agent connait bien le marché et a une idée précise de la marge de négociation, dont il dispose.

La rémunération est souvent un frein

Si la plupart des primo-accédants hésitent à faire appel à un agent immobilier, c’est par peur des honoraires qu’il pourrait pratiquer.

En effet, déjà qu’ils ont peur de ne pas disposer des fonds suffisants pour financer l’acquisition, en plus les émoluments de l’agent risquent d'alourdir encore la note.

Mais sachant qu’en règle générale, le courtier immobilier demande entre 5 % et 8 % du montant de la transaction finale, ce n’est pas vraiment cher payé, surtout si le spécialiste se montre doué en négociation et qu’il obtienne un prix en deçà de celui escompté.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top