Des projets immobiliers mis en attente en France en raison du contexte économique et politique

modèle de maison

Les Français se montrent plus prudents face à la situation économique et politique actuelle. Beaucoup ont ainsi choisi de remettre leurs projets immobiliers à plus tard. L’envie de devenir propriétaire reste néanmoins présente, tout comme l’appétence pour les maisons individuelles et les espaces extérieurs. Ces critères sont toujours privilégiés dans les recherches.

La plateforme Orpi a voulu connaître l’évolution du marché immobilier français sur les trois premiers mois de 2022. Une étude a été menée dans ce cadre et les résultats viennent d’être publiés. Ils indiquent que les Français sont encore nombreux à vouloir faire l’acquisition d’un logement. Avec la pandémie, la plupart ont souhaité vivre dans une maison individuelle disposant d’un espace extérieur. Les villes moyennes ont aussi été promues par la même occasion. Ces tendances sont toujours d’actualité bien qu’un ralentissement ait été constaté. Le contexte économique rend en effet difficile la concrétisation des projets lancés. La plupart des ménages choisissent ainsi de les reporter.

Quel taux pour votre projet ?

Une baisse de 17 % des ventes

Le sondage réalisé par Orpi montre que 3 personnes sur 10 souhaitent reporter leurs projets immobiliers. Le temps de voir l’évolution de la situation économique et politique selon elles. Ces décisions se traduisent par un ralentissement au niveau des ventes. La plateforme immobilière évalue qu’elles ont reculé de 17 % durant les 3 premiers mois de l’année 2022. Cela, en comparaison au même trimestre en 2021. Elle soutient toutefois qu’il s’agit davantage d’une reprise de la dynamique normale plutôt que d’une baisse.

En effet, l’année 2021 a été marquée par une activité exceptionnelle. En comparaison des statistiques des années précédentes, celles de 2022 ne montrent donc pas le signe d’une chute particulièrement importante. 11 038 transactions ont été finalisées dans l’Hexagone au premier trimestre 2019. Ce chiffre était à 9 688 en 2018 puis 10 433 en 2022. Le recul n’est significatif qu’en comparaison de l’année 2021.

Trois facteurs sont avancés pour l’expliquer. D’abord, le prix qui poursuit son augmentation. Le taux d’intérêt pour un prêt immobilier s’aligne par ailleurs sur cette tendance haussière. À cela s’ajoute la rareté des biens disponibles à la vente qui entretient d’ailleurs l’évolution du tarif.

L’augmentation du prix concerne l’ensemble du territoire bien qu’elle s’intensifie dans les villes de taille moyenne. Il a par exemple augmenté de 17 % à Valence et Grenoble sur les trois premiers mois de 2022. Une progression de 9 % a été relevée à Strasbourg sur la même période. De 4 % et 2 % respectivement à Lyon et Nancy.

Quel taux pour votre projet ?

Les recherches de logements en hausse

Au niveau national, le tarif au mètre carré a augmenté de 6 % sur les trois premiers mois de 2022. Face à cette hausse, environ 60 % d’individus approchés par Orpi estiment que leur budget est insuffisant.

La pénurie de biens disponibles à la vente ne fait qu’aggraver la situation. 55 % des clients chez Orpi ont déjà avoué ne pas avoir la possibilité d’accéder au logement recherché. Le choix de beaucoup de Français de reporter leur projet peut néanmoins atténuer cette hausse. La plupart ne comptent d’ailleurs pas abandonner, mais plutôt attendre.

Selon Orpi, les envies d’acquérir un bien immobilier existent toujours et le marché reste dynamique. En témoigne le nombre de recherches réalisées sur son site Internet. Il a progressé de 20 % au premier trimestre 2022. 65 % des recherches effectuées concernent une résidence principale. Un Français sur 10 envisage en revanche d’acheter une résidence secondaire.

L’intérêt pour les logements individuels et les espaces extérieurs se maintient également. Sur les personnes interrogées, une sur deux envisage d’acquérir ou de louer un logement disposant d’un jardin. Environ 25 % des participants au sondage est en quête d’un appartement ayant une terrasse ou un balcon. 23 % d’entre eux souhaitent une maison familiale.


J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.