Les investissements dans l’immobilier du Métavers se font de plus en plus courants

tirelire

Présenté comme la prochaine génération d’Internet, le Métavers suscite un intérêt grandissant chez les investisseurs, notamment dans le secteur immobilier. Relativement à ce dernier, beaucoup de Français pensent que ce marché virtuel apparaît tout aussi fructueux que la variante réelle. La société Masteos a rapporté cette information dans une étude récente.

Dans le Métavers, qui se définit comme un vrai univers virtuel, les acquisitions de propriétés immobilières se multiplient sans cesse. En février 2022, l’un des leaders français des supermarchés, Carrefour, a finalisé l’achat d’un terrain sur la plateforme The Sandbox. Le groupe s’est procuré une parcelle de quelque 36 hectares. Soit l’équivalent d’environ 550 courts de tennis de 648 m² ou 150 grandes surfaces de 2 400 m² chacune. Trois mois plus tôt, la société new-yorkaise Republic Realm a réalisé une acquisition similaire. Elle s'est payée un centre commercial pour près de 4,3 millions d’euros dans le même jeu vidéo.

Quel taux pour votre projet ?

Certains Français prévoient d’investir bientôt dans le Métavers

Jusqu’à maintenant, rares sont les particuliers qui ont investi dans ce monde numérique. Néanmoins, leur nombre devrait augmenter au cours des années à venir. Reste à voir combien d’organismes créanciers seront prêts à accorder un prêt immobilier pour ce type d’acquisitions.

Masteos a voulu décrypter l’opinion des Français sur ce nouveau concept dans la filière immobilière. D’après son étude, 22 % des personnes interrogées pensent que l’achat de biens dans le Métavers représente un placement d’avenir. Dans cette proportion, détaille le spécialiste de l’investissement immobilier :

  • 3 % songeraient à une acquisition de 50 000 euros et plus ;
  • Plus de la moitié se déclarent disposés à dépenser 10 000 euros ou moins (53 %).

Son enquête révèle également un enseignement intéressant concernant les individus ayant déjà acheté un bien immobilier dans le monde réel. Il en ressort que plus de deux sur dix d’entre eux ont l’intention d’investir à nouveau dans le Métavers (24 %). 17 % des répondants souhaitent concrétiser ce projet sous peu.

Quel taux pour votre projet ?

Le Métavers reste encore une nouveauté méconnue des Français

Une frange des 50-65 ans (11 %) nourrit le même dessein. Chez les 18-34 ans, cette part se révèle plus élevée, avec un Français sur quatre. En parallèle, certains sondés croient qu’investir dans l’immobilier du Métavers promet autant, voire davantage de bénéfice que dans l’univers réel. Parmi eux se trouvent 21 % des 50-65 ans et 48 % des 18-34 ans.

Toujours selon Masteos, 15 % des personnes questionnées se disent prêts à effectuer leur premier investissement immobilier dans le Métavers. Autre donnée clé : ce nouveau concept semble encore ignoré par une grande majorité des Français. En fonction des âges, 70 % d’entre eux, en moyenne, affirment y être étrangers.

Par ailleurs, seulement 4 % du panel ont investi dans des terrains ou des logements virtuels. Plus globalement, seuls 6 % de la population d’étude ont déjà effectué un achat, tous types confondus, dans le Métavers. À noter que Masteos s’est appuyé sur un échantillon de 2 000 individus pour la conduite de son sondage.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.