Face à l’inflation, votre loyer va-t-il augmenter ?

comptes du loyer

Le nouvel indice de référence des loyers vient d’être publié par l’Insee le 15 avril. Il a augmenté de 2,48% pour le premier trimestre 2022. De nombreux propriétaires vont ainsi pouvoir réviser le montant des loyers.

Chaque trimestre, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dévoile son indice de référence des loyers (IRL). Il permet aux propriétaires d’exiger légalement une augmentation du loyer auprès de leurs locataires. La hausse intervient alors chaque année à la date définie entre les parties ou, à défaut, à date anniversaire de signature du bail.

Face à l’inflation grimpante, pour ce premier trimestre l’IRL s’établit à 133,96. Soit une hausse de 2,48% sur un an et +1,61 % par rapport au trimestre précédent. Par exemple, pour un loyer de 850 euros mensuel, cela signifie qu’il faudra payer 21 euros de plus chaque mois, soit plus de 250 euros sur an. Un trou conséquent dans le budget.

Quel taux pour votre projet ?

Êtes-vous concerné ?

Pour savoir si votre loyer va être augmenté dans les semaines à venir, pensez à consulter votre contrat de location. Il est aussi possible de réaliser une simulation prêt immobilier afin d’avoir un panel global pour votre projet immobilier. Concernant le contrat de location, si celui-ci comporte une clause de révision annuelle, vous risquez potentiellement de devoir payer plus. A noter que cet indice est applicable sans qu'il ne soit nécessaire de signer un avenant au bail et il est valable pour tous type de logement (nu ou meublé). Rassurez-vous toutefois, certains propriétaires peuvent choisir de ne pas revoir à la hausse les loyers si ceux-ci sont déjà élevés ou s’ils souhaitent « fidéliser » leurs locataires.

La révision annuelle de loyer peut être demandée dans l'année suivant la date de révision du bail, mais celle-ci ne s’applique pas de manière rétroactive. Concrètement, si la date de révision de votre bail est le 3 mai 2022, votre propriétaire est en droit de le revoir jusqu'au 2 mai 2023 inclus. En revanche, s’il n'en fait la demande que le 2 juillet 2022, seuls les loyers perçus à partir de cette date seront majorés.

En revanche, si vous louez un logement soumis à la loi de 1948, alors vous n’êtes pas concerné. Le loyer est révisé annuellement selon des règles spécifiques non liées à l'IRL.

Quel taux pour votre projet ?

Calculer sa hausse de loyer

L'IRL est calculé à partir de la moyenne de l’indice des prix à la consommation (IPC) hors loyers et hors tabac, sur les 12 derniers mois.

Les éléments à prendre en compte pour le calcul de l’augmentation du loyer sont : le montant du loyer, le nouvel IRL du trimestre de référence et l’IRL du même trimestre mais pour l'année précédente.

Ensuite, la formule pour obtenir son nouveau loyer est la suivante : montant du loyer actuel x nouvel IRL du trimestre de référence du contrat / IRL du même trimestre pour l'année précédente.

Pour anticiper les éventuelles augmentations et faciliter le calcul, l’Institut national de la consommation (INC) met à disposition un simulateur en ligne


J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.