Le Var, les Bouches-du-Rhône et l’Île-de-France séduisent les habitants des Alpes-Maritimes

nouveaux acheteurs

La crise sanitaire a fait naître de nouveaux besoins en matière d’immobilier en France. Par-delà la configuration du logement, le choix pour la localisation a aussi changé. Certains n’hésitent donc pas à quitter leur ville pour s’installer par exemple sur les littoraux. Dans le cas des Maralpins, les recherches sont orientées vers l’Île-de-France, le Var et les Bouches-du-Rhône.

La pandémie du Covid-19 a fait apparaître une envie de changer de cadre chez les Français. Pour certains, il a même fallu quitter leur ville d’origine pour s’installer là où ils pensent avoir trouvé l’environnement souhaité. Ce phénomène se ressent aussi dans les Alpes-Maritimes selon l’étude réalisée par Meilleurs Agents et SeLoger. Le département voit ainsi une partie de ses habitants le quitter pour s’installer ailleurs.

Le choix de l’emplacement est néanmoins diversifié. Certains décident simplement de changer de ville en restant dans le département. D’autres visent des localités dans les départements voisins ou même plus loin en se tournant vers l’Île-de-France ou les Bouches-du-Rhône.

Quel taux pour votre projet ?

La région parisienne concentre une partie des recherches de logements

L’Île-de-France continue d’attirer les Maralpins selon les données recensées. Paris demeure la ville la plus plébiscitée bien qu’elle ait connu une baisse d’attractivité depuis la pandémie. Les recherches de logement réalisées pour la Capitale a en effet chuté de 38 %. Néanmoins, elle réunit toujours 10,6 % des requêtes émanant des Alpes-Maritimes. Elle affiche un prix moyen de 10 192 euros le mètre carré.

Le département des Yvelines intéresse également les habitants qui quittent ce département du Sud. Les recherches de logements le concernant a connu une hausse de 233 % depuis l’épidémie du Covid-19. Il propose un prix au mètre carré de 4 941 euros en moyenne pour un appartement. Il se situe aux environs de 3 993 euros pour un logement individuel.

Selon l’analyse des recherches réalisées, les Maralpins se tournent majoritairement vers la Grande Couronne en quittant leur département. Trois villes sont privilégiées dans ce cadre :

  • Versailles ;
  • Viroflay ;
  • Saint-Germain-en-Laye.

Pour une maison individuelle, ces trois communes affichent respectivement 9 080 euros, 7 475 euros et 6 791 euros. Le prix du mètre carré se situe à 8 984 euros, 6 142 euros et 8 182 euros en moyenne pour un appartement. Pour ceux qui envisagent de souscrire un crédit immobilier, il faut ajouter les frais de dossier. Une simulation prêt immobilier permet de connaître plus précisément le coût de l’emprunt.

Dans les Bouches-du-Rhône, La Ciotat, Aix-en-Provence et Marseille sont les trois villes qui séduisent particulièrement les habitants des Alpes-Maritimes. Marseille regroupe même 41 % des intentions de déménagement. Elle affiche un tarif au mètre carré de 4 306 euros pour un logement individuel et 3 388 euros pour un appartement.

Quel taux pour votre projet ?

La plupart préfèrent rester dans le même département

Les ménages qui souhaitent s’orienter vers Aix-en-Provence doivent payer plus cher. Le prix est à 5 850 euros pour une habitation individuelle et 5 175 euros pour un logement collectif. Le mètre pour une maison coûte 5 541 euros dans La Ciotat et 4 636 euros pour un appartement.

Selon l’investigation menée, la majorité des recherches effectuées par les Maralpins visent des localités proches de la ville d’origine. La plupart de ceux qui envisagent de déménager recherchent en outre des logements dans les zones littorales. Certains choisissent le Var qui rassemble 21,5 % de leurs requêtes. Trois villes gagnent notamment en attractivité. Il s’agit de :

  • Toulon ;
  • Saint-Raphaël ;
  • Fréjus.

Il faut payer 4 654 euros le mètre carré en moyenne pour l’acquisition d’une maison individuelle dans ce département. Un appartement est proposé à 3 851 euros.

L’étude de Meilleurs Agents et SeLoger indique que dans 60 % des candidats s’intéressent à des habitations situées dans le même département. Ainsi, dans les Alpes-Maritimes, 76,4 % des projets de déménagement ne prévoient pas une sortie du département. Roquebrune Cap Martin, Menton et Cagnes-sur-Mer sont les trois villes principalement ciblées. Ils séduisent tout particulièrement des ménages venant de Nice et sont visées par plus de 25 % des requêtes recensées.

Les Alpes-Maritimes affichent actuellement un tarif moyen de 4 796 euros pour un logement collectif. Il est de 5 294 euros pour une habitation individuelle.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.