Paris ambitionne de tripler le nombre de logements privés rénovés par an

immobilier

Paris souhaite rénover 40 000 logements du parc privé par an, d’ici 2030. L’enveloppe budgétaire dédiée au projet est de 59 millions d'euros.

« Vers des logements plus économes, plus confortables, plus durables ». C’est l’objectif du dispositif Eco-rénovons Paris 2. Jeudi 7 juillet, le Conseil de Paris a validé un programme d'aide aux travaux sur quatre ans. La ville ambitionne de multiplier par trois le nombre de logements privés rénovés par an, selon Jacques Baudrier, adjoint (PCF) à la transition écologique du bâti. La ville va allouer une enveloppe budgétaire conséquente de près de 60 millions d'euros à ce projet en faveur du climat.

Quel taux pour votre projet ?

Une plateforme mise à disposition pour accompagner les copropriétaires

Avec le soutien de l'Anah (Agence nationale de l'habitat), la Ville espère donc contribuer à « éco-rénover » selon un calendrier déjà défini, avec des objectifs ambitieux : 2 000 logements privés rénovés par an jusqu'en 2026, puis 6 000 logements privés par an, pour atteindre 40 000 à partir de 2030. Ces logements privés permettront aux emprunteurs de réaliser des crédits immobiliers.

Selon Dan Lert, adjoint (EELV) à la transition écologique, pour atteindre ce but, l'Agence parisienne du climat devra faire office de « guichet unique d'information et d'accompagnement ». L'agence est en effet la porte d’entrée unique pour tous les propriétaires qui souhaitent être accompagnés dans un projet de rénovation. Pour être recontacté par un conseiller, la démarche est facile, il suffit de s’inscrire sur la plateforme CoachCopro, animée par l’organisme.

Dan Lert et Jacques Baudrier avaient présenté la veille le nouveau dispositif Eco-rénovons Paris. Ce deuxième volet montre une « accélération très forte ». Il servira à « financer les copropriétés avec des aides plus importantes en faveur des propriétaires les plus modestes, ceci afin de garantir la soutenabilité financière des projets pour les plus fragiles », explique la mairie dans le projet de délibération.

La ville considère que ces investissements devraient permettre de générer « près de 320 millions de travaux dans les copropriétés parisiennes, 180 gigawattheures par an d'économie d'énergie et 33.000 tonnes équivalent CO2 par an de réduction d'émission de gaz à effet de serre ».

Le gain énergétique moyen de ces rénovations énergétiques est de 34%, a souligné l'élue écologiste Fatoumata Koné.

À ce jour, Paris dénombre environ un million de logements privés et 47 000 copropriétés, pour 250 000 logements sociaux, d'après Jacques Baudrier.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.