Les potentiels acheteurs renoncent à investir dans l’immobilier

agent immobilier et couple

En 2021, les taux de crédit immobilier étaient bas sur tout le territoire français. Toutefois, ils ont peu à peu augmenté de 0,1 à 0,4 %, surtout au cours du mois de mars 2022. Cette hausse s’explique par une situation internationale et économique tendue. En conséquence, les aspirants propriétaires sont moins enclins à acheter des biens immobiliers.

Un peu partout dans l’Hexagone, sauf à Paris, les taux évoluent en permanence. L’ensemble des profils sont concernés par cet accroissement des taux (investissement locatif, logement, etc.). D’après une enquête réalisée par OpinionWay, 77 % des Français ont constaté cette hausse relative aux taux de prêt immobilier.

52 % d’entre eux renoncent à contracter un emprunt. En revanche, 46 % des personnes enquêtées sont favorables au prêt immobilier actuellement. Les inquiétudes des métropolitains ne s’arrêtent pas là. 73 % ont conscience de la situation économique difficile du pays. Concernant le secteur de l’immobilier, ce pourcentage décline à 55 %. Comparés à octobre 2021, les chiffres ont augmenté de 9 points.

Quel taux pour votre projet ?

Crédit immobilier : les Français font preuve de prudence

Pour cette année 2022, le marché de l’emprunt immobilier est en suspens. Les Français se montrent réalistes face au contexte économique difficile qui prévaut actuellement dans l’Hexagone.

Le président d’un courtier immobilier, Ludovic Huzieux, affirme :

Le téléphone sonne moins, le marché est en pause. D’ordinaire, nous avons au moins des prises de contacts à cette époque. C’est un bel atterrissage en « gueule de bois ».

Ludovic Huzieux

L’attentisme est parfois une bonne chose. Cependant, avec le taux d’endettement du pays en perpétuelle hausse, les impacts financiers pourraient être conséquents. En effet, les banques se basent sur la fluctuation de la dette de l’État pour délimiter leur taux prêt immobilier.

Dans l’avenir, de nouveaux accroissements de taux sont à prévoir. Ceux-ci influent sur l’augmentation de la valeur du crédit immobilier.

Par ailleurs, Ludovic Huzieux craint une hausse du taux de rejet en matière de prêt immobilier. Il s’agit ici des emprunts dont la durée maximale autorisée est sur le point d’être atteinte.

Quel taux pour votre projet ?

De nombreux aspirants propriétaires décident de se rétracter

Face à ces bilans mitigés, les Français ne sont plus décidés à devenir propriétaires. En effet, en septembre 2021, en raison d’un climat non favorable, 17 % d’entre eux renoncent à accéder à la propriété. Actuellement, ce chiffre atteint les 25 %.

D’autres raisons expliquent ce désintéressement des acheteurs, à savoir :

  • Un apport trop faible ;
  • Une diminution du revenu brut pour cause d’inflation ;
  • Des coûts trop élevés.

D’autre part, pour 60 % des sondés, aucun candidat se présentant à la prochaine élection présidentielle est capable de renverser la tendance.

Pourtant, 6 mois auparavant, la situation était meilleure.

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, estime :

Les conditions de financement d’un achat immobilier sont encore attractives.

Bruno Le Maire

De plus, le taux d’emprunt immobilier se situaient aux alentours de 1,2 % sur une durée de 25 ans, or l’inflation atteint les 3 %. Aussi, les métropolitains pouvaient s’enrichir, même s’ils étaient endettés. Cela est dû à des taux d’emprunt réels négatifs, à courte échéance.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.