Crédit immobilier : votre demande de prêt va-t-elle être débloquée à la rentrée 2022 ?

modèle de maison

Alors même que les taux des crédits immobiliers continuent leur ascension depuis quelques mois, les candidats au prêt pourraient finalement avoir une bonne surprise à la rentrée. Plus particulièrement ceux dont le dossier est bloqué.

Comme chaque année, des milliers de Français profitent de la période estivale pour se lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier. Le crédit immobilier est une étape essentielle dans ce projet, pourtant, les emprunteurs se sont vus mis à mal en cet été 2022. En cause notamment, le durcissement des conditions d’octroi par le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) ainsi que le taux d'usure, seuil au-dessus duquel une banque ne peut accorder un prêt. Révisé à chaque trimestre par la Banque de France, en fonction des crédits accordés par les banques au trimestre précédent, ce taux “tout compris” (assurance emprunteur, etc.) a été réévalué au 1er juillet.

Bien que les taux d’usure aient été légèrement relevés sur toutes les durées, de nombreux dossiers se retrouvent une fois de plus retoqués. En effet, si le taux d’usure pour un crédit sur 20 ans et plus a été porté à 2,57% (+ 0,17 point par rapport au 2e trimestre 2022), les taux moyens des crédits immobiliers sur 20 ans ont quant à eux progressé de 0,44 point sur la même période.

Quel taux pour votre projet ?

Vers une accalmie du côté de l’augmentation des taux d’emprunt ?

Si vous faites partie des candidats dont le dossier de prêt a été mis en attente, vous pourriez éventuellement profiter bientôt de la baisse de l’OAT sur 10 ans. Cet indicateur correspondant au taux auquel l’État s’endette sur 10 ans, est justement pris en compte par les banques pour fixer les taux de crédit immobilier.

La bonne nouvelle, c’est qu’il a presque diminué de moitié en à peine un mois et demi. Il est ainsi passé de 2,35% en juin à 1,40% et 1,54% aujourd’hui. Après de longs mois de hausse discontinue, les taux de crédit immobilier pourraient donc cesser de grimper en flèche… mais rien n’est moins sûr. Cela dépendra principalement de la stratégie commerciale adoptée par les établissements de crédits.

En effet, la hausse du coût des liquidités pour les banques a réduit d’autant leurs marges. Quand certaines pourraient faire le choix de pratiquer des taux assez élevés pour remonter leurs marges, d’autres envisageraient de ne pas augmenter de nouveau les taux à la rentrée afin d’attirer un maximum de clients.

C'est le moment de profiter des taux inférieurs à l’inflation

Par ailleurs, pour ceux qui bénéficient d’ores et déjà d’un dossier solide, la période est idéale pour un emprunt. Avec un taux à 1,79% sur 20 ans en moyenne au mois d'août, les emprunteurs ayant un projet immobilier peuvent profiter de crédits à des taux bien en deçà de l'inflation (évaluée à 6,1% sur un an en juillet d’après l’Insee). À noter que si votre dossier est tout de même refusé, il sera possible à compter du 1er octobre de retenter le coup, une fois que le taux d’usure aura été augmenté de nouveau.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.