Menu Crédit immobilier

Est-il intéressant d’investir dans le locatif avant d’acquérir sa résidence principale ?

Investir dans locatif avant acquisition résidence principale

Représentant 20 % de leur budget, le logement est l’une des priorités des Français lorsqu’ils commencent à entrer dans la vie active. Si la plupart d’entre eux se fixent comme objectif principal l’acquisition de leurs résidences principales, d’autres préfèrent opter pour l’investissement locatif. Ces deux stratégies patrimoniales présentant chacune des avantages, le choix doit être guidé par l’importance accordée à sa qualité de vie.

Devenir propriétaire de sa résidence principale

D’une part, faire construire la maison de ses rêves ou acheter un appartement flambant neuf offrant tous les conforts n’est pas à la portée de tous les budgets.

Néanmoins, grâce au PTZ (prêt à taux zéro), il est possible de concrétiser ce projet, à condition que le demandeur remplisse les critères exigés par l’État :

  • être un primo-accédant (non-propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années) ;
  • acquérir un logement neuf ou un logement ancien avec travaux, etc.

En fonction de sa capacité d’emprunt, celui-ci peut cumuler le prêt à taux zéro avec un prêt épargne logement ou un simple crédit immobilier.

Investir dans l’immobilier tout en restant locataire pour constituer un apport personnel confortable

D’une autre part, rester locataire et investir dans l’immobilier locatif semble être une stratégie audacieuse, mais intéressante.

Important En effet, les recettes tirées de la location peuvent être utilisées comme apport personnel en vue de l’achat ultérieur d’une résidence principale.

D’ailleurs, un apport conséquent permet d’obtenir un taux plus favorable.

De même, il semble plus facile de décrocher un prêt pour un investissement locatif (même sans apport).

Les établissements bancaires tiennent compte des revenus locatifs nets (70 % du loyer mensuel à percevoir) pour estimer la rentabilité de l’investissement.

Le taux d’endettement futur de l’emprunteur ne doit pas toutefois dépasser les 33 %. Autrement, la demande risque d’être refusée.

Avec la hausse des prix de l’immobilier, notamment dans certaines régions comme l’Ile-de-France, les ménages ont du mal à trouver les ressources financières suffisantes pour l’achat d’un logement.

Investir dans l’immobilier locatif avant de devenir propriétaire de sa résidence principale s’avère donc une option plus viable.

 

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top