Une hausse généralisée des prix immobiliers en Europe

Hausse des prix immo

Selon une étude réalisée par le réseau ERA, présent dans 14 pays européens, la hausse des prix immobiliers est loin d’être une exception française. Taux de crédit immobilier bas, envolée des prix… les marchés immobiliers suivent les mêmes tendances partout en Europe. Globalement, la conjoncture reste favorable à l’investissement immobilier.

Les prix du mètre carré ne cessent d’augmenter

L’étude porte sur les marchés immobiliers de 11 pays européens. Elle passe au crible l’évolution des prix du mètre carré dans les principales métropoles du Vieux Continent, les niveaux de taux de crédit immobilier, et divers paramètres comme la proportion de propriétaires au sein de la population, etc.

Ainsi, mis à part les villes de Rome, Londres et Madrid qui n’ont pas été prises en compte dans cette étude, il apparaît que les prix du mètre carré continuent de grimper dans la plupart des capitales européennes. Stockholm et Prague font figure d’exceptions avec des prix en repli, ainsi que Bern où ils stagnent.

Paris se distingue du lot avec ses prix stratosphériques. Fin 2017, le mètre carré se négociait à 8 716 euros en moyenne (+8,4% par rapport à fin 2016) dans la capitale française. Seule Stockholm affiche des niveaux similaires, à 8 378 euros le mètre carré.

Important En revanche, si l’on considère le niveau des prix immobiliers sur toute la France, le pays s’aligne avec le reste de l’Europe avec un prix moyen de 2 550 euros le mètre carré.

Le Luxembourg et la Suède affichent les prix les plus élevés, avec respectivement 4 800 et 3 280 euros le mètre carré.

Quel taux pour votre projet ?

Une conjoncture favorable

L’étude rapporte également une hausse du prix moyen d’achat dans tous les pays.

Important Pour cause, le niveau bas du taux de crédit immobilier engendre un climat favorable à l’achat.

En effet, tant sur le plan monétaire, budgétaire qu’économique, il existe une grande similarité entre les politiques des gouvernements européens.

Cependant, la notion de taux bas peut varier d’un pays à l’autre. À titre d’exemple, en Bulgarie, un taux bas s’établit autour de 4,1 % pour un prêt remboursable sur 20 à 25 ans.

Par ailleurs, comme en France, les taux d’emprunts sont prévus repartir à la hausse en République tchèque et en Belgique. Ils devraient toutefois demeurer stables en Suisse, au Luxembourg, en Autriche et aux Pays-Bas.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.