Menu Crédit immobilier

Immobilier : que faire une fois la défiscalisation terminée ?

Le dispositif de défiscalisation immobilière dont vous avez bénéficié touche bientôt à sa fin et vous vous demandez comment réagir. Pour bien préparer l’après-défiscalisation, repensez votre stratégie, prenez un moment de réflexion et, surtout, analysez le marché pour savoir s’il est préférable d’attendre avant de revendre votre logement.

Faites le bilan de votre investissement immobilier

Votre période de défiscalisation va bientôt prendre fin ? La première chose à faire est de dresser le bilan de votre investissement locatif. En effet, il n’y a aucun intérêt à garder un bien pour lequel vous avez du mal à trouver des locataires.

Important Si votre logement reste trop longtemps ou trop régulièrement inoccupé, il risque de se dégrader, alors que vous ne percevez pas de loyers pendant ces périodes. Ce qui constitue un manque à gagner.

Évitez de vendre en même temps que les autres copropriétaires

Il arrive souvent que des propriétaires achètent plusieurs logements d’un immeuble neuf ou d’une résidence neuve en vue de les louer, et ce, dans l’optique de bénéficier du même dispositif de défiscalisation.

Sauf que la fin de ces dispositifs tombe parfois à la même période pour tous les propriétaires et que souvent les logements sont revendus en même temps.

Important Le problème, c’est que ce phénomène aura pour conséquence de tirer les prix vers le bas et que si vous décidez aussi à ce moment de vous séparer de votre bien, vous risquez de vendre avec une faible plus-value, voire de vendre à perte.

Valorisez votre logement

En choisissant d’investir dans l’immobilier locatif défiscalisé, vous vous engagez à mettre le logement en location pendant plusieurs années. Ce qui veut dire que le bien que vous avez acheté neuf il y a dix ans sera considéré comme ancien à la fin de la période de défiscalisation et va ainsi subir une forte décote sur le marché.

En effet, en l’espace de quelques années, les réglementations, notamment thermiques et acoustiques, ont évolué. Certains revêtements et appareils se sont détériorés et doivent tout simplement être remplacés. Ou encore le chauffage pourrait ne plus fonctionner correctement, etc.

Mieux vaut dans ce cas entreprendre quelques travaux de rénovation pour remettre certains équipements aux normes, et gommer les imperfections de votre logement.

Ne vendez que si c’est vraiment nécessaire

Lorsque les avantages fiscaux s’arrêtent, le propriétaire est souvent pressé de vendre son bien. Ce n’est sans doute pas la meilleure stratégie à adopter. Au contraire, soyez vigilant(e), faites preuve de patience et surtout, ne vendez que si cela est vraiment nécessaire.

Par exemple, si votre bien est actuellement occupé alors que le bail n’est pas arrivé à échéance, vous n’aurez certes aucun mal à trouver un repreneur en cas de revente, mais avec une décote parfois importante et le risque de réaliser une moins-value.

Important Ainsi, analysez le marché, et ne tombez pas dans la précipitation si votre bien est en cours de location. Il serait plus sage d’attendre la fin du contrat pour le revendre vide et à un meilleur prix.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.