Menu Crédit immobilier

Le marché immobilier a bonne mine depuis le début de cette année

 Hausse de la tendance immobilière

Bien que le coût du crédit immobilier ait légèrement augmenté depuis le début de cette année, le marché immobilier affiche une performance très rassurante. Aucune instabilité ne se profile à l’horizon. Et pour cause, les ménages bénéficient encore d’une condition d’emprunt très avantageuse et le volume de ventes de logements progresse d’un mois à l’autre, ce qui rend les promoteurs immobiliers très optimistes.

Selon une étude récente du réseau des agences immobilières ORPI, le marché de l’immobilier français a connu une embellie assez surprenante durant le premier semestre de cette année. Pour les analystes, c’est la suite logique des efforts effectués depuis le second semestre de l’année 2015.

Le volume global des ventes a progressé de 13 % en l’espace d’un an. Si on analyse de plus près les statistiques établies depuis quelques années, les ventes sont en hausse pour la troisième année consécutive.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette belle performance, à savoir le niveau extrêmement bas du taux immobilier moyen affiché sur le marché en 2016. En effet, même si les taux de crédit ont augmenté graduellement depuis le début de cette année, cela n’a pas empêché les futurs propriétaires de contracter des emprunts car la hausse n’est pas trop significative.

L’évolution des prix n’est pas uniforme

Le prix de l’immobilier varie sensiblement avec les villes. En effet, avant leur décision d’achat, les Français sont très influencés par le dynamisme et les spécificités de l’emplacement des logements. Ces différents comportements d’achat sont déterminants pour l’évolution du niveau moyen des prix. À ce propos, Bernard Cadeau, président du réseau ORPI confie :

La première moitié de l’année a porté deux enseignements majeurs, qui mettent en avant la bonne appréhension par les Français des enjeux du marché.

Bernard Cadeau.

D’ailleurs, les chiffres mis en avant par un baromètre très connu dans le secteur immobilier affirment cette forte corrélation entre le niveau des prix et les caractéristiques qui différencient chaque ville. À titre d’exemple, la progression des prix immobiliers a été nettement plus forte au Mans (+11,5 %), à Nîmes (+11 %), à Bordeaux (+9,5 %), à Lyon (+5,9 %) ou encore à Nice (+5,2 %).

Cependant, certaines villes telles que Caen, Dijon ou Toulouse affichent une stabilité assez permanente. Les promoteurs immobiliers ont déjà avancé quelques solutions pour atténuer cette disparité à travers quelques mesures d’aménagement très pertinentes.

Pour sa part, Bernard Cadeau incite le gouvernement à se pencher sur ce problème de déséquilibre en disant :

Ces disparités fortes amènent une réflexion autour de l’aménagement du territoire, qui doit encore opérer un important travail d’homogénéisation. Les aménagements, les infrastructures, mais aussi les équipements de connectivité (haut débit, fibre) ou encore la performance énergétique des logements déterminent largement l’attractivité des villes et des régions.

Bernard Cadeau.

Qu’en est-il de l’acquisition d’une résidence secondaire ?

Les résultats de l’enquête réalisée par l’Observatoire BVA/Presse Régionale/Foncia révèlent que plus de 90 % des Français sont satisfaits de leur logement actuel. L’Observatoire affirme même que 46 % d’entre eux sont très satisfaits de leur investissement immobilier.

À vrai dire, ce sont surtout les propriétaires les plus âgés qui sont très attachés à leur logement, c'est-à-dire 96 % de ceux qui sont âgés de plus 65 ans. Outre l’âge des propriétaires, le nombre d’habitants et la classe sociale sont aussi déterminants.

Ainsi, 93 % des personnes qui ont acquis un logement dans les agglomérations de moins de 100 000 habitants sont satisfaites. Elles sont 92 % à l’être pour les catégories sociales supérieures.

Parmi les personnes non satisfaites (11 %), les jeunes, qui sont âgées de 18 à 34 ans, représentent 24 %. Par ailleurs, plus de 66 % des Français sont propriétaires et seuls 13 % d’entre eux possèdent une résidence secondaire. Enfin, à travers les résultats de l’enquête, on a également pu découvrir que 75 % des Français préfèrent vivre dans un endroit calme.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.