Menu Crédit immobilier

Tout comprendre sur le prêt à taux zéro

 Zéro pourcent

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un type de crédit immobilier s’adressant aux primo-accédants. Il s’agit plus précisément d’une avance octroyée par l’État pouvant être utilisée pour réaliser des travaux de rénovation, pour construire ou acheter une résidence principale. Le PTZ a été notamment créé pour simplifier l’accès des ménages modestes à la propriété.

Grâce à un prêt à taux zéro, un individu peut financer l’acquisition de sa résidence principale dans l’ancien comme dans le neuf. Comme son nom l’indique, ce crédit est remboursable sans intérêts.

Cependant, il doit être associé à d’autres prêts tels que le crédit bancaire, le prêt d’accession sociale (PAS), etc. Sa délivrance est également soumise à des conditions de ressources. Notons que le PTZ peut aussi être utilisé comme un apport personnel dans le cadre d’un crédit immobilier.

Pour savoir si une personne est éligible ou non à ce prêt, elle peut se servir d’un simulateur prêt immobilier en ligne.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Le PTZ est un prêt sans intérêts destiné aux primo-accédants. Ce crédit immobilier est ouvert à l’acquisition d’un logement aussi bien dans le neuf que dans l’ancien. Il est distribué par toutes les banques.

Une personne peut faire une demande de prêt à taux zéro auprès de l’établissement bancaire de son choix. Le montant du crédit est calculé en fonction du coût global de l’achat et des travaux. Celui-ci comprend le prix du terrain, de l’acquisition, etc. En effet, le PTZ ne peut financer que 40% de l’emprunt total. Soulignons que le montant dépend des caractéristiques et de la zone géographique du logement. Le nombre de personnes devant l’occuper est également pris en compte.

Le PTZ est souvent confondu avec l’éco-PTZ. Ce dernier est pourtant destiné aux personnes désirant financer des travaux d’isolation thermique, d’installation d’équipements de production d’eau chaude, …

En outre, il faut savoir qu’un emprunteur peut réaliser une simulation en ligne pour vérifier son éligibilité au prêt à taux zéro. Il découvrira en même temps le montant du crédit qui pourra lui être attribué, celui des mensualités ainsi que la durée de remboursement du prêt.

En 2016, les conditions d’obtention du prêt à taux zéro ont été rendues plus souples. Parmi les modifications, on peut par exemple citer l’augmentation des plafonds de ressources applicables. Depuis l’an dernier, un logement acquis avec un PTZ peut également être mis en location, sans conditions.

Dans un délai de six ans suivant la date de versement du prêt, il peut être affecté à la location meublée ou à la location saisonnière. Il peut même être utilisé à titre de résidence secondaire ou d’accessoire d’un contrat de travail.

Les conditions d’obtention d’un PTZ

Le prêt à taux zéro n’est éligible qu’aux résidences principales. Il est accordé sous conditions de ressources de l’emprunteur. La durée de remboursement dépend également des revenus de ce dernier.

Le PTZ doit uniquement servir à financer une résidence principale. Dans l’année qui suit l’acquisition ou la déclaration d’achèvement des travaux, l’emprunteur doit en effet s’engager à occuper le logement huit mois par an, au minimum. Toutefois, cette période n’est pas exigée en cas de force majeure (problème de santé, obligation professionnelle, etc.).

Entre-temps, la résidence peut être habitée par un locataire. Il faut aussi savoir que le délai peut être porté à six ans pour les futurs propriétaires souhaitant s’y installer après leur départ en retraite.

En ce qui concerne la durée de remboursement du prêt, elle dépend non seulement des ressources de l’emprunteur mais également de la situation géographique du logement et de sa composition. Plus les revenus sont élevés, plus la durée du crédit est courte. Cependant, la durée maximale de remboursement est fixée à 25 ans.

Le prêt à taux zéro ne peut par ailleurs être accordé qu’aux primo-accédants. Néanmoins, cette condition n’est pas exigée si l’emprunteur est :

  • titulaire d’une carte d’invalidité
  • bénéficiaire d’une allocation aux adultes handicapés (AAH) ou d’une allocation d’éducation spéciale (AES)
  • victime d’une catastrophe rendant sa résidence principale inhabitable de manière définitive.

En outre, il faut également savoir que le prêt à taux zéro était initialement destiné à financer la construction ou l’achat d’une résidence neuve.

Depuis deux ans, les emprunteurs sont autorisés à s’en servir pour l’acquisition d’un logement ancien, à condition que celui-ci fasse l’objet d’un grand nombre de travaux de rénovation (25% du coût global de l’opération au minimum).

Les travaux en question doivent être réalisés dans un délai de trois ans. Ils doivent également concerner l’aménagement, la modernisation ou l’assainissement de surfaces habitables. Il peut également s’agir de travaux d’économie d’énergie.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.