Menu Crédit immobilier

Le plan de financement, incontournable pour l’optimisation d’un projet immobilier

Plan de financement immobilier

Découvrez comment établir correctement un plan de financement immobilier pour mener à bien votre projet ! Avant de se lancer dans un projet immobilier, il est primordial d’établir un plan de financement afin d’évaluer le montant de l’emprunt à souscrire. Il est question de déterminer les ressources disponibles mais surtout l’ensemble des charges et dépenses auxquelles le futur acquéreur devra faire face.

En d’autres termes, il s’agit de mettre en parallèle les dépenses inhérentes au projet et les apports sur lesquels l’acquéreur peut compter pour le financer. Ce dernier doit notamment prendre en compte les différents frais qui seront générés par l’achat du bien immobilier.

Il s’agit entre autres des frais du notaire, des frais annexes, des frais de dossier, etc. Le souscripteur doit par ailleurs calculer le montant de la mensualité qu’il devra payer lorsqu’il aura obtenu son prêt.

Diverses autres estimations s’ensuivent, estimations qui sont nécessaires pour l’optimisation du projet immobilier. Tour d’horizon !

Évaluation du montant de l’emprunt

Outre le prix d’achat du bien envisagé, le souscripteur doit considérer plusieurs autres éléments pour la détermination du montant de l’emprunt à solliciter. Il s’agit en premier lieu des frais d’acquisition ou frais de notaire (composés principalement de taxes) et des frais annexes (hypothèque, caution bancaire…).

Le souscripteur doit par ailleurs intégrer dans son calcul les frais de dossier, négociables avec la banque, ainsi que les coûts relatifs aux travaux ou aménagements futurs. C’est en prenant compte de toutes ces dépenses et de son apport personnel que le souscripteur fixe la somme qu’il devra emprunter.

Concernant les apports, on peut citer l’épargne issue d’un livret A, d’un LDD (livret de développement durable), d’un CEL ou PEL (compte ou plan d’épargne de logement) et de l’assurance-vie. Y figurent par ailleurs le produit d’une vente (s’il ne s’agit pas d’un premier achat), un don ou un emprunt familial.

Sous certaines conditions, les primo-accédants peuvent bénéficier d’un PTZ (prêt à taux zéro). Enfin, un PEE (plan d’épargne entreprise) ou un prêt Action Logement à très faible taux s’offre à certains salariés.

Estimation de la mensualité à verser

L’évaluation de la capacité d’emprunt mise à part la détermination de la mensualité adaptée est préalable à la souscription du crédit. Cette étape est nécessaire pour éviter de succomber à un surendettement.

Cette mensualité ne doit pas excéder le tiers des revenus mensuels du souscripteur. Dans le contexte actuel du marché, marqué par des taux d’intérêt historiquement bas, qui ne peuvent que remonter, il est important d’opter pour un emprunt à taux fixe et non à taux révisable.

Par ailleurs, il faut choisir une durée optimale (15, 20 ou 25 ans) étant donné que plus celle-ci s’étend, moins la mensualité est lourde. Il faut toutefois noter que dans ce cas, le coût du crédit est plus onéreux.

Les calculs doivent être faits sur la base du taux effectif global (TEG) qui incorpore les frais annexes, tels que l’assurance décès-invalidité, au taux brut. Recourir à nos simulateurs de prêts peut s’avérer de grande utilité car nos outils permettent de réaliser facilement ces différentes estimations.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.