Immobilier : les prix des logements neufs augmentent de 5,7 % en moyenne sur un an

visite immobilière

D’un côté, des prix des logements neufs qui ne cessent de grimper sur un an. De l’autre, une augmentation du coût du crédit. Sans compter la raréfaction de l’offre. Voici le bilan de la 7ème édition du baromètre des prix de l’immobilier neuf publiée par le Laboratoire de l'immobilier. Un coup dur pour les acheteurs.

Hausse des prix des logements neufs, hausse des taux de crédit immobilier, raréfaction de l’offre… Acquérir un appartement neuf relève de plus en plus du casse-tête. Et la 7ème édition du baromètre des prix de l'immobilier neuf publiée ce mardi 15 novembre par le Laboratoire de l'immobilier le prouve. Entre novembre 2021 et novembre 2022, le prix moyen au m² dans les communes de plus de 45 000 habitants est passée de 5 195 à 5 495 euros, d’après l’étude reprise par le site d’information MoneyVox. Cela représente une hausse de 5,7% sur un an, basée sur plus de 100 villes de France métropolitaine.

Quel taux pour votre projet ?

Une offre de logements neufs en baisse

Un facteur explique une telle hausse sur l’ensemble de l’année 2022 : la baisse de la production de logements collectifs neufs, proche de -3 % sur les 9 premiers mois. En cause, une inflation des coûts de construction, notamment due à “des pénuries de matériaux, au manque de main-d'œuvre et à la mise en place de nouvelles normes de construction”, explique l’étude.

Et d’après Franck Vignaud, le directeur du Laboratoire de l’immobilier, “les prix des logements neufs vont continuer à augmenter fortement dans les prochains mois avec l’arrivée progressive des programmes RE2020”. En effet, depuis le 1er janvier 2022, la norme environnementale RE2020 est entrée en vigueur pour les constructions neuves. De fait, “le coup de frein promet d’être brutal en 2023”, admet-il dans un communiqué. Kevin Brulin, chargé d’études du Laboratoire de l’immobilier, ajoute “qu’en 3 ans, les prix de vente ont même progressé de 18 % !”.

Des évolutions soutenues et homogènes dans le Top 15

Dans les 15 plus grandes villes de France, les hausses sont comprises entre 4,8 % en moyenne sur un an à Rennes, et 7,8 % à Paris. Soit une moyenne de 5 642 euros le m² en novembre 2022, contre 5 337 euros en novembre 2021. Si dans la capitale, le prix moyen s’élève à 13 475 euros par m², Lyon et Nice complètent le podium, avec des prix moyens atteignant respectivement 6 792 et 6 515 euros le m², soit une hausse de +6,4 % et +6,8 % sur un an. Dans ce Top 15, on retrouve également des villes telles que Strasbourg, Nantes et Lille où la hausse des prix des logements neufs est palpable : +6,9 %, + 6,8% et + 6,7%.

Dans l’ensemble, “les évolutions des prix des communes du Top 15 sont soutenues et relativement homogènes”, explique Kevin Brulin. En effet, “aujourd’hui, près des 2/3 des plus grosses communes de France métropolitaine ont franchi le seuil des 5000 euros le m², alors qu’elles n’étaient que 3 communes il y a 3 ans”. En région, l’étude constate que l’évolution des prix sur un an atteint + 5,8 %, et le prix moyen d’un appartement neuf frôle les 4 800 euros le m². C’est donc “tout le marché qui progresse à un rythme élevé”, analyse Kevin Brulin, qui n’observe pas de “décrochage entre Paris et la Province”. C’est “un phénomène inédit” selon Franck Vignaud interrogé par Capital.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.