Le prix immobilier progresse lentement depuis janvier 2022

agent immobilier et clients

Le prix des biens immobiliers poursuit leur augmentation en France. Un ralentissement a toutefois été observé depuis le début de l’année 2022. Cela concerne tout particulièrement les grands centres urbains et les villes moyennes, le rythme est différent dans les communes rurales. Les analystes suggèrent un effet de la hausse du taux d’emprunt immobilier.

La dynamique observée ces dernières années sur le marché immobilier a changé. Les candidats à la propriété ont toujours été confrontés à l’envolée du prix, mais la situation évolue différemment depuis peu. Les spécialistes du secteur font état d’un ralentissement, notamment dans les grandes villes. Désormais, le prix immobilier et le taux d’emprunt progressent donc à des vitesses différentes. Ce qui peut être une bonne nouvelle pour les acheteurs. Les spécialistes évoquent même un lien possible entre le cheminement qu’ils suivent. Les clients qui prévoient d’investir en métropole sont ceux qui vont le plus ressentir les mutations de ces derniers mois. La chute est plus contenue dans les zones rurales.

Quel taux pour votre projet ?

Une croissance de 4,5 % dans les zones rurales

L’augmentation du prix des biens immobiliers demeure importante dans les communes rurales en dépit de la décélération observée. Ainsi, sur les six premiers mois de 2022, le coût du mètre carré a progressé de 4,5 % dans ces localités. Ce chiffre témoigne d’une baisse sachant que la croissance était de l’ordre de 7 % au premier semestre de 2021.

Ce recul restait présent en juin 2022, et a même été plus notable d’après le baromètre de Meilleurs Agents. En effet, le prix n’a augmenté que de 0,6 % dans ces communes rurales sur cette période. Pour les spécialistes, un lien peut exister entre ces baisses et l’évolution du taux d’intérêt immobilier.

Les banques proposaient encore 1,39 % en mai 2022. Le mois suivant, les clients avaient droit à 1,52 %. Ils peuvent néanmoins solliciter l’aide d’un courtier pour trouver la meilleure offre sur le marché. D’autant que l’envolée du taux d’emprunt diminue leur pouvoir d’achat de façon significative.

Des prix en baisse dans certaines métropoles

Globalement, le prix immobilier a bondi de 1,7 % seulement entre janvier et juin 2022. Le rythme a été deux fois plus rapide un an plus tôt avec une hausse de 4 % sur la même période.

Cette décélération se traduit néanmoins par une stabilité dans les grandes villes où elle a été la plus marquante. En effet, le tarif au mètre carré a connu une hausse de 3,2 % au premier semestre de 2021 dans ces communes. Il a augmenté de 1,6 % seulement sur la même période en 2022.

Le recul est d’autant plus important en réalisant une comparaison avec les années 2019 et 2020. À cette époque, les acheteurs devaient faire face à une progression d’environ 4,5 %. Certains centres urbains ont même connu une baisse au niveau du prix au premier semestre 2022. Cela a été le cas pour Montpellier.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.