Menu Crédit immobilier

La taxe foncière influe sur la rentabilité d’un investissement locatif

calcul de taxe

La taxe foncière pèse lourd dans un investissement immobilier. Il faut néanmoins préciser que le montant de cet impôt n’est pas homogène sur le territoire et que de fortes disparités existent entre les grandes villes françaises.

Dans certaines métropoles comme Bordeaux, Montpellier et Toulouse, elle est supérieure à 17 euros par mètre carré. En revanche, Paris, Lyon et Strasbourg bénéficient encore d’une fiscalité attrayante, respectivement 12,9 euros, 11,6 euros et 12,6 euros par mètre carré.

Il convient ainsi de se pencher sur le montant de la taxe foncière avant de se lancer dans un investissement locatif. Cet impôt influe de manière notable sur la rentabilité au même titre que le taux d’intérêt et la durée du crédit, et le plafond du loyer.

Quel taux pour votre projet ?

L’impôt local fait grimper le taux d’intérêt

Un grand nombre d’acquéreurs qui envisagent d’investir dans le locatif ignorent que l’impôt local fait grimper le taux d’intérêt.

Important La revalorisation peut être supérieure à 1 point dans la plupart des villes françaises. La mensualité est alors augmentée d’un supplément qui varie en fonction du prix immobilier dans la ville et de la fiscalité locale.

En se faisant accompagner par un courtier immobilier, l’investisseur peut optimiser son projet. Ce professionnel peut l’aider à évaluer le poids de la taxe foncière sur la mensualité et l’équivalence du taux réel après l’intégration de cet impôt local.

Il va sans dire que ces éléments auront un impact sur la rentabilité locative : à Montpellier et à Toulouse, le montant de la taxe correspond à 40 jours de location.

À Paris, il faut juste 14 jours de location pour couvrir celle-ci, et à Nice et à Lille, jusqu’à 1 mois de location.

Une fiscalité moins attractive pour les biens de petite surface

Selon les professionnels de l’immobilier, les biens de grande surface bénéficient d’une fiscalité plus attrayante que les studios et les T1.

Important En effet, la taxation imposée aux biens dont la superficie inférieure à 20 m² est plus lourde. Les sommes dues seront moins élevées pour les biens plus grands.

Dans les détails, le montant moyen de la taxe foncière appliqué à un studio s’établit autour de 18 euros par mètre carré, alors que celui d’un appartement 4 ou 5 pièces se chiffre à 13,4 euros par mètre carré.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.