Menu Crédit immobilier

Crédit immobilier : forte augmentation du montant de l’apport personnel

modèle de maison en bois et pièces de monnaie

D’après une étude menée par un spécialiste du secteur, le montant moyen de l’apport personnel exigé par les banques a bondi de +13 % en 2021 par rapport à l’année dernière. Il s’élève actuellement à 30 0000 euros, contre 25 000 euros en 2020. Alors que ce paramètre constitue l’un des obstacles principaux à l’accès au prêt immobilier, il ne cesse d’augmenter de façon exponentielle ces dernières années.

Des banques de plus en plus exigeantes

Important Le constat est le même pour l’Observatoire Crédit Logement CSA. Celui-ci vient d’annoncer que le niveau d’apport personnel exigé par les établissements bancaires a bondi de +26 % par rapport à son niveau d’avant-crise.

Cet apport progresse très rapidement dans les villes les plus dynamiques et celles où le coût de la vie est élevé.

D’après l’étude réalisée par le spécialiste du secteur cité plus haut, le montant de l’apport personnel en Bretagne a augmenté de 10 000 euros en moyenne par rapport à l’année dernière, soit une hausse de +40 % sur cette période.

Vous envisagez de souscrire un prêt pour financer votre projet immobilier ? Procédez à une simulation de prêt immobilier en ligne pour connaître votre capacité d’emprunt.

Quel taux pour votre projet ?

Un apport moins important dans certaines régions

Si le phénomène inflationniste touche également la région de l’Ile-de-France, la hausse y est toutefois très prononcée.
Important Les banques franciliennes réclament en effet 25 000 euros de plus qu’en 2020, soit un apport moyen de 86 000 euros.
Cependant, les organismes prêteurs dans certaines régions en demandent moins. C’est notamment le cas des établissements implantés dans les communes éloignées des grandes métropoles.
Comme les Français sont de plus en plus attirés par les petites villes, voire par les hameaux situés en zone rurale, les banques semblent peu enclines à durcir leurs conditions de financement, pour éviter justement de casser la dynamique du marché de l’immobilier dans ces zones.
Ce phénomène est par exemple observé en Nouvelle Aquitaine. Le montant moyen des prêts y a diminué d’environ 20 000 euros sur une année et l’apport personnel de plus de 2 000 euros.
Il en est de même en Auvergne Rhône-Alpes avec les citadins qui sont de moins en moins séduits par Lyon. L’apport y a baissé de 5000 euros. Le repli le plus important a été enregistré dans la région PACA avec 12 000 euros en moins par rapport à l’an dernier.
J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.