Menu Crédit immobilier

Occuper un bien immobilier déjà meublé : une bonne affaire pour les locataires

un jeune couple visite une maison

C’est un euphémisme de dire que la crise sanitaire a bouleversé le marché immobilier. En effet, les impacts de cette pandémie continuent de se faire ressentir, avec parfois des retournements de situation étonnants. C’est par exemple le cas de l’investissement locatif. Dans certaines villes, il est plus intéressant pour les locataires d’occuper un logement déjà meublé.

Une abondance d’offres

Qui l’aurait cru ? Pendant de nombreuses années, la crise du logement était due à un manque d’offres qui a contribué à exacerber la tension du marché. Mais la crise sanitaire et le confinement sont passés par là et la donne a changé.

Important L’investissement locatif dans certaines villes de France fait aujourd’hui face à une situation inédite : le loyer pour une résidence vide est plus cher que pour un logement déjà meublé.

Par exemple, à Nantes, le loyer pour un appartement meublé s’établit à 670 euros. Pour un appartement ayant les mêmes caractéristiques (dimensions, nombre de chambres…) mais loué vide, il faudra rajouter 51 euros de plus.

À quelques centaines de kilomètres de là, dans le département d’Ille-et-Vilaine cette fois, Rennes connait également une situation similaire. Le loyer pour le meublé dans cette ville s’élève en moyenne à 603 euros, contre 640 euros pour une location nue.

Brest se trouve aussi dans le même cas, mais avec un écart moins prononcé (respectivement 552 euros et 570 euros).

Comment en est-on arrivé à cette abondance de logements disponibles ? La réponse est, évidemment, liée à la pandémie de Covid-19 qui a limité l’afflux des touristes étrangers. Les locations saisonnières de type Airbnb ne font plus recette et les bailleurs se reconvertissent à la location classique.

Quel taux pour votre projet ?

Le phénomène touche aussi les villes aux alentours de Paris

Plus étonnant encore : les villes situées dans la petite et la grande couronne parisienne enregistrent également un surplus d’offres de location meublée, avec là encore des loyers plus élevés pour les logements vides.

À titre d’illustration, à Boulogne-Billancourt, le locataire doit payer 1 475 euros (charges comprises) pour un appartement meublé. En se tournant vers une location à vide, il devra s’acquitter de 1 486 euros de loyer.

Autres exemples : dans les villes d’Argenteuil, de Montreuil ou de Saint-Denis, les loyers d’un logement meublé s’établissent respectivement à 802 euros, 983 euros et 946 euros. En revanche, si le locataire opte pour une location vide, il devra débourser 817 euros, 1 020 euros et 962 euros.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.