Menu Crédit immobilier

Les jeunes Belges méconnaissent les frais liés à un achat immobilier

Belges frais achat immobilier

Pour les jeunes Belges de 22 à 35 ans, devenir propriétaire de sa résidence principale est un projet essentiel. Mais une étude réalisée par Axa Banque révèle que la moitié d’entre eux ignorent les coûts annexes au prix du bien. En conséquence, ils peinent à évaluer le coût total de leur projet.

Des frais additionnels correspondant à 10 % ou 20 % du prix d’achat

Lors du calcul de leur budget, les candidats à l’achat d’un logement ne doivent pas se cantonner au prix.

En effet, celui-ci est majoré par d’autres charges, dont les jeunes sondés avouent ne pas avoir une idée claire, entre autres :

  • l’assurance sur le solde restant dû,
  • les frais de dossier facturés par l’organisme prêteur,
  • les émoluments du notaire qui authentifie l’acte de vente,
  • les droits d’enregistrement.

Important Au total, ces dépenses supplémentaires représentent entre 10 % et 20 % du montant convenu entre le vendeur et l’acquéreur.

Cependant, des disparités plus ou moins marquées sont observées, en fonction de la superficie du bien, ou de la région où il se situe. Axa Banque estime par exemple à 15 % du prix d’achat, voire plus, la part des coûts annexes à Bruxelles et en Wallonie.

Quel taux pour votre projet ?

Un montant méconnu des jeunes candidats à l’accession à la propriété

L’enquête met en lumière un fait intéressant concernant ces frais incontournables :

Important Seuls 35 % des répondants sont en mesure de calculer correctement la somme dont ils doivent s’acquitter.

Un peu plus qu’un quart (27 %) des jeunes propriétaires pense que les charges liées à l’opération varient entre 5 et 10 % du prix d’achat, tandis que 4 % et 13 % respectivement d’entre eux sous-estiment ou surestiment le montant à prévoir. 21 % des potentiels acheteurs sont incapables d’avancer un chiffre.

Pourtant, la période est propice à la concrétisation de leur projet, du moins sur le plan financier. En effet, grâce à la politique monétaire accommodante de la Banque Centrale Européenne, les taux de prêt immobilier restent bas. Ces conditions attractives améliorent la capacité d’emprunt des ménages dans un contexte difficile dû à la crise sanitaire et économique.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.