Le marché de l’assurance traversera toujours des zones de turbulence en 2022 et même au-delà

épargne

Dernièrement, les évènements qui ont mis à rude épreuve la résilience des acteurs de l’assurance se sont enchaînés, pour ne citer que les catastrophes naturelles, la politique des taux bas et la crise sanitaire. Pour les années à venir, un professionnel du secteur table sur une remontée significative des primes. Selon son explication, les compagnies d’assurance devraient être confrontées à une multiplication des sinistres et, par conséquent, à une hausse des indemnisations. Celles-ci pourraient alors être tentées de répercuter ce surcoût sur leurs clients en augmentant leurs tarifs.

Quel taux pour votre projet ?

Tout le monde ou presque va devoir réajuster sa grille tarifaire

À l’heure de la relance économique, le secteur de l’assurance (outre l’assurance vie) fait partie de ceux qui ont été fortement impactés par la crise. Un professionnel du secteur prévoit donc une réaction notable de la part des acteurs afin de préserver leur activité et se relever.

Cela devrait se traduire par une hausse significative des primes, que ce soit pour l’assurance santé, l’assurance « tout risque », la responsabilité civile ou même l’assurance de prêt immobilier.

Selon l’étude menée par ce spécialiste, tous ces acteurs se retrouveront dans l’obligation de revoir leur grille tarifaire à la hausse.

Dans ces conditions, le recours à un courtier immobilier pour trouver les meilleures offres de financement prendra tout son sens pour ceux qui ont un projet immobilier à concrétiser.

Mais l’auteur de l’enquête précise que

Le redressement que doivent opérer les acteurs de l’assurance concernera également les distributeurs directs comme les intermédiaires. Autrement dit, il est fort probable que ces prestataires appliqueront également une augmentation sur les montants de leurs commissions.

Une année particulièrement difficile

Le redressement s’impose pour les métiers de l’assurance pour une raison évidente qu’est la crise sanitaire. Mais cette crise n’est pas le seul facteur amenant l’auteur de l’étude à envisager plusieurs années « dans le dur ».

En effet, les catastrophes naturelles ont été nombreuses, sans parler des chantiers mis à l’arrêt ou encore les évènements annulés. Tout cela a fait que le ratio S/P (sinistre sur prime) de nombreux assureurs s’est grandement déséquilibré.


J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.