Menu Crédit immobilier

Les Français peu enclins à investir dans l’immobilier dans les grandes agglomérations

Français peu motivés investissement immobilier

Actuellement, les conditions d’emprunt immobilier restent très intéressantes en France. Concurrence oblige, les banques rivalisent d’ingéniosité et d’efforts pour séduire la clientèle. Mais compte tenu des prix sur le marché, l’enthousiasme des Français pour l’investissement est quelque peu retombé, notamment dans les grandes villes.

Le pouvoir d’achat insuffisant au centre du problème

Malgré les nombreux efforts des établissements financiers à diminuer les taux d’intérêt de leur crédit immobilier, de nombreux Français ne souhaitent pas acquérir un logement dans les grandes villes, du moins pour l’instant.

Entre acheter ou louer, le choix est vite fait. C’est en tout cas la conclusion d’une étude menée auprès de 10 métropoles françaises. Celle-ci révèle que le manque de moyens financiers constitue le principal frein à l’acquisition d’un bien immobilier dans ces villes.

Important En effet, dans 8 d’entre elles, les prix des logements ont évolué à un rythme plus rapide que le pouvoir d’achat des ménages.

La réticence des particuliers se fait surtout sentir vis-à-vis du neuf. Les prix dans ce secteur affichent en effet une augmentation entre 1,50 % et 7,91 % pour la plupart des agglomérations ayant fait l’objet de l’enquête.

Seuls Montpellier et Lyon ont enregistré une baisse, respectivement de 1,58 % et 0,33 %.

Évolution disparate des tarifs immobiliers et des mensualités

L’étude menée sur ces localités s’est basée sur l’acquisition d’un logement T3 à crédit au taux de 1 %, pour un remboursement sur 240 mois. La comparaison des tarifs appliqués dans chaque ville a apporté les éclaircissements suivants.

Dans la capitale, l’enquête a révélé qu’un Parisien devrait dépenser pas moins de 3 550 € mensuellement pour ce type de bien. Les analystes ont noté que, sur 6 mois, les prix ont bondi de +5,9 % à Paris, alors que le taux d’intérêt a baissé d’environ 11 points.

Mais c’est Marseille qui a connu la plus forte hausse, avec une progression des prix de 7,91 %.

Cependant, quelques villes présentent un prix assez abordable pour les particuliers :

  • À Montpellier, le prix d’un 3 pièces a reculé de 4 000 € sur un semestre. La moyenne des mensualités des prêts immobiliers s'est également repliée de 2,7 %.
  • Lyon affiche une réduction des mensualités de 1,5 % sur la même période.
  • Lille et Toulouse sont les plus intéressantes pour un achat immobilier avec respectivement des mensualités de 1 031 € et 1 035 € (en moyenne) pour le même type de bien.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.