Immobilier : Bordeaux, Nantes, Montpellier et Lyon attirent les Franciliens qui ont envie d'ailleurs

Un couple qui déménage

Selon une étude OpinionWay pour Homebox, un peu plus d’1 Francilien sur 2 souhaiterait quitter la capitale pour une grande ou petite ville de province. Et c’est à Bordeaux, plus qu’ailleurs, que 42% d’entre eux pourraient poser définitivement leurs valises.

Alors que le pouvoir d’achat immobilier des Franciliens est un des plus faibles de France, 55% des personnes interrogées par l’institut de sondage OpinionWay pour le site de garde-meuble déclarent vouloir quitter la région pour avoir un meilleur cadre de vie. 50% envisagent même de partir dans moins de 3 ans.

Quel taux pour votre projet ?

La qualité de vie en Ile-de-France repousse ses habitants

Coût de la vie élevé (53%), pollution (50%) stress (43%),… les Franciliens ont envie de changer d’air. Et ce n’est pas la première étude à le révéler.

Nous vous en parlions déjà lors de la sortie de l’Observatoire Société et consommation (l’Obsoco) réalisé par le Forum Vies Mobile qui pointait les mêmes motifs de départ. Un déménagement en province apparaît comme LA solution pour quitter le tumulte parisien.

Les jeunes actifs privilégient des grandes villes dynamiques qui leur permettront de bénéficier d’une meilleure qualité de vie dans un cadre plus adapté à la vie de famille, d’accéder à la propriété et de mieux concilier vie de famille et ambitions professionnelles

David Varet, Directeur général délégué de Homebox.

Quand à Paris on peut à peine s’acheter un studio de 22m² pour un crédit immobilier avec une mensualité de 1 000 euros sur 20 ans, l’envie de devenir propriétaire ailleurs est citée par 17% des sondés. Celle de rester locataire mais en louant un bien plus grand concerne 23% des répondants.

Top des villes qui attirent le plus les jeunes actifs

1Bordeaux (43%),

2Nantes (26%),

3Montpellier (25%),

4Lyon (24%)

5Toulouse (23%),

6Nice (19%),

7Strasbourg, Marseille et Rennes (12%),

8Toulon (10%),

9Lille (9%),

10Grenoble (7%).

Sans grande surprise, Bordeaux est en tête des villes qui attirent le plus les jeunes actifs franciliens. Et cela, malgré des prix en surchauffe et un pouvoir d’achat immobilier en recul selon notre dernier palmarès. Les acquéreurs peuvent acheter 46m² bordelais contre 62m² à Nantes et 70m² à Montpellier.

Pourtant, la « Belle Endormie » reste la ville la plus attractive (devant Paris) pour investir dans la pierre.
Toutefois, 52% des sondés ont peur de déménager et 45% craignent de payer trop cher leur déménagement…

La question du travail devrait aussi peser dans la balance puisque selon notre indicateur "Work & Live" en partenariat avec le site d'offres d'emploi Jobijoba, Bordeaux est loin d'être la ville la plus attractive en termes d'emploi. Elle arrive seulement 11ème de notre classement, derrière Toulouse, Nantes, Dijon, Grenoble ou Rennes...


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.