Menu Crédit immobilier

L’impact des réaménagements de crédits sur la rentabilité des banques

 Finances de crédits

Les taux des crédits immobiliers ne cessent de baisser. Un nombre important de ménages en ont profité pour procéder à une renégociation de leur emprunt. Or, cette opération a un impact à long terme sur la rentabilité des banques. Celui-ci peut toutefois être géré selon l’agence de notation financière DBRS.

La Banque Centrale Européenne (BCE) a décidé d'intervenir de manière ciblée sur le marché du crédit pour faire répartir l’inflation. Les emprunteurs ont pourtant été nombreux à se ruer vers leurs banques pour tenter d’économiser sur leur crédit immobilier.

De 2014 à 2015, plusieurs demandes de réaménagement de dettes ont été déposées auprès des établissements bancaires. À la fin de l’année de l’année dernière, elles ont doublé de volume.

Entre avril 2016 et début 2017, les crédits renégociés, rachetés ou encore nouvellement émis représentaient environ 0,30% de l’encours des prêts immobiliers des banques françaises d’après les chiffres de la DBRS.

Les profits des banques seront longtemps affectés par les renégociations

Entre 2016 et 2017, le taux moyen de l’encours des crédits à l’habitat des banques a décru à 2,34%. Avec la baisse des taux, les emprunteurs sont nombreux à vouloir renégocier leur emprunt. Or, la l’agence canadienne de notation BRS, explique que :

En France, les renégociations et les rachats de crédits à l'habitat sont susceptibles d'avoir un impact de long terme sur la profitabilité des portefeuilles de crédits immobiliers.

Agence canadienne de notation BRS.

En revanche, une vague de réaménagements de crédits peut néanmoins accroître les revenus des établissements bancaires. La banque prêteuse perçoit effectivement des indemnités lors d’une opération de renégociation.

La plupart des prêts sont contractés à taux fixe

Notons avant tout que d’après la DBRS, l’impact des réaménagements de dettes serait gérable, même s’il dure sur le long terme. Il faut également savoir que pour renégocier crédit immobilier, il est nécessaire de réunir certaines conditions. En outre, même si une hausse de l’environnement de taux se présente, les effets des taux fixes ne cesseront pas de se faire ressentir. Peu d’emprunteurs ont souscrit des crédits à taux variable.

Tomasz Walkowicz, analyste au sein de l’agence de notation DBRS, estime que :

Il est difficile de préciser la durée de l'impact sur les établissements bancaires.

Tomasz Walkowicz.

En général, elle dépendra surtout de la durée de vie des nouveaux crédits. En Hexagone, la maturité des prêts immobiliers s’établit en moyenne à 18 ans. L’analyste Tomasz Walkowicz a ainsi expliqué que :

On ne peut pas exclure qu'il y ait une extension de la maturité effective des prêts, avec la hausse des taux.

Tomasz Walkowicz.

Soulignons que cette année, les taux ont progressé faiblement. D’après la Banque de France, si le taux d’intérêt moyen des crédits à l’habitat était de 1,50% au mois de janvier, il a atteint 1,62% en juin dernier.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.