Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Les sanctions pour les propriétaires qui continuent d’enfreindre les règles d’encadrement des loyers

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 16 octobre 2023 .
Temps de lecture : 2 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

1452999709

De nombreux propriétaires persistent à ignorer les règles concernant l’encadrement des loyers, s’exposant ainsi à des sanctions importantes. Selon une enquête de l’association CLCV, seulement 69 % des bailleurs respectent cette réglementation à Paris et en Seine–Saint-Denis. Cette situation est aggravée par la prolifération d’annonces illégales, souvent publiées par des professionnels.

Les principes de l’encadrement

Dans 24 communes, dont Paris, Lille et Lyon, la loi oblige les propriétaires à maintenir leurs loyers en dessous d’un plafond fixé par l’administration.

Ce plafond dépend de divers facteurs, tels que le type d’investissement locatif, le contrat de location, le nombre de pièces, l’année de construction et l’emplacement.

Les propriétaires doivent mentionner ce loyer plafonné dans leurs annonces et ont la possibilité d’ajouter un complément de loyer pour des caractéristiques exceptionnelles.

Quel taux pour votre projet ?

Les sanctions pour le non-respect du plafonnement des loyers

Les sanctions diffèrent selon que le propriétaire enfreint le plafonnement du loyer ou impose un complément de loyer abusif.

Dans le premier cas, le locataire peut d’abord demander au propriétaire de réduire le loyer conformément à la réglementation. Si le propriétaire refuse, le locataire peut signaler le problème à la mairie, qui peut infliger des amendes.

Important Les amendes peuvent atteindre 5 000 euros pour une personne physique et jusqu’à 15 000 euros pour une personne morale.

Le cas des compléments de loyer abusifs

La réglementation sur les compléments de loyer est moins claire. Les bailleurs peuvent demander un supplément si le logement offre des caractéristiques exceptionnelles par rapport aux autres du secteur. Cependant, cette notion est souvent interprétée de manière favorable aux propriétaires, entraînant des compléments de loyer abusifs.

Le locataire dispose de trois mois après la signature du bail pour saisir la commission départementale de conciliation en exposant le litige. Cette commission peut demander au bailleur de réduire le complément si celui-ci est injustifié, voire ordonner le remboursement du trop-perçu.

En dernier recours, le locataire pourra saisir le tribunal judiciaire pour réclamer des dommages et intérêts si la décision de la commission de conciliation ne le satisfait pas. Cependant, de telles procédures sont rares, car la jurisprudence en la matière est limitée.

À retenir
  • De nombreux propriétaires ne respectent pas la réglementation sur l’encadrement des loyers.
  • Ces contrevenants s’exposent à des amendes allant jusqu’à 15 000 euros.
  • Les sanctions diffèrent selon que le propriétaire enfreint le plafonnement du loyer ou impose un complément de loyer abusif.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.