Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Crédit immobilier : une hausse prochaine du taux maximum d’endettement est-elle envisageable ?

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 2 octobre 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

batiments parisiens

Le ministère des Finances examine la possibilité d’assouplir les critères d’accès aux prêts immobiliers dans le but de dynamiser un marché immobilier en berne. Il est envisagé d’augmenter le plafond du taux d’endettement autorisé pour les ménages, actuellement fixé à 35 % par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF).

Possibilité d’assouplissement des conditions d’octroi

L’époque du crédit pas cher est bel et bien révolue. Désormais, les taux de prêt immobilier sont repartis à la hausse, compliquant sérieusement l’accès au crédit, surtout pour les ménages les plus modestes.

Aujourd’hui, le ministère des Finances réfléchirait à un assouplissement des conditions d’octroi afin de redynamiser un marché immobilier au ralenti.

ImportantDes mesures devraient être prises pour éliminer les obstacles entravant l’accession à la propriété, notamment la contrainte imposée par le HCSF de ne pas dépasser un taux d’endettement de 35 %.

Bruno Le Maire envisagerait donc d’assouplir cette règle en augmentant ce taux, une mesure réclamée depuis plusieurs mois par la plupart des courtiers en prêts immobiliers. Un professionnel du financement immobilier exhorte pour sa part à

Revenir à un sens commun et à assouplir les critères d’octroi afin de permettre aux établissements de crédit d’évaluer la marge financière en fonction du niveau de revenus,

Une démarche qu’il estime

Nécessaire pour relancer immédiatement le marché immobilier.
Quel taux pour votre projet ?

La Banque de France pose son véto

Le ministère des Finances porte une attention soutenue à la dynamique de la production de prêts immobiliers en France. Bruno Le Maire avait récemment rencontré les représentants de la Fédération Bancaire Française pour faire le point sur cette question et les inciter à exploiter pleinement les flexibilités existantes.

ImportantIl est à noter que le HCSF accorde déjà aux banques une marge de 20 % pour déroger à la règle des 35 % d’endettement.

De plus, le ministère annonce que

Bruno Le Maire discutera également avec le gouverneur de la Banque de France le mardi 26 septembre pour approfondir ce dossier.

Bruno Le Maire

Cependant, la Banque de France, sollicitée pour son avis, se montre opposée à un assouplissement de la règle des 35 % d’endettement. Elle affirme que

La réponse appropriée pour les banques consiste à exploiter les marges de flexibilité qui ont été assouplies en juin et qui sont actuellement loin d’être saturées.

Il convient toutefois de noter que l’avis de la Banque de France demeure consultatif, car il incombe au HCSF, présidé par Bruno Le Maire, de décider de l’assouplissement ou non de cette fameuse règle des 35 % d’endettement.

Quel taux pour votre projet ?

100 000 à 150 000 dossiers pourraient de nouveau être finançables

Les discussions autour des règles régissant l’accès au crédit s’intensifient en raison d’une diminution d’environ 40 % de la production de prêts immobiliers au cours de la dernière année,

Selon l’Insee. Cette baisse s’explique en grande partie par la hausse continue des taux d’intérêt depuis deux ans, qui a conduit les ménages à des taux d’endettement excessifs.

D’après un autre professionnel du secteur,

Rehausser le taux d’endettement maximal autorisé pour les ménages à 38 %, au lieu des 35 % actuels, permettrait aux banques de financer chaque année de 10 à 15 % de dossiers supplémentaires.

Cela signifierait qu’entre 100 000 et 150 000 ménages pourraient à nouveau être éligibles aux prêts immobiliers.

À retenir
  • Bercy examine la possibilité d’assouplir les critères d’accès aux prêts immobiliers en augmentant le taux d’endettement maximum autorisé pour les ménages, actuellement fixé à 35 %.
  • Cette mesure vise à lever les obstacles entravant l’accès à la propriété.
  • La Banque de France s’oppose à cette initiative, tandis que le ministère des Finances insiste sur l’utilisation des marges de flexibilité déjà en place.
  • Rehausser le taux d’endettement à 38 % permettrait de financer entre 100 000 et 150 000 dossiers supplémentaires, soulignant l’impact sur la relance du marché immobilier.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.