Comparez les offres de crédit immobilier,

et trouvez la solution adaptée à votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Immobilier : la nouvelle loi anti-squat durcit les sanctions contre l’occupation illicite des logements

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 22 août 2023 .
Temps de lecture : 2 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

modèle de maison et clés

En vigueur depuis le 29 juillet dernier, la nouvelle loi anti-squat alourdit les sanctions infligées aux occupants illicites des logements. Ces derniers seront désormais punis de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende, soit 3 fois plus par rapport aux peines appliquées avant la promulgation du texte. Cette loi concerne tous les locaux d’habitation contenant des meubles, et de ce fait, les résidences principales et les résidences secondaires.

D’autre part, les locataires qui persistent à rester dans le logement après la résiliation du bail, ou qui ne paient plus de loyers, seront également punis d’une amende de 7500 euros. D’ailleurs, le bail de location devrait désormais inclure une clause de résiliation de plein droit.

Les peines contre les squatteurs ont été triplées

ImportantSi l’occupation illicite d’un logement expose auparavant les auteurs à un an de prison et une amende de 15 000 euros, la nouvelle loi prévoit de tripler ces peines, soit 3 ans d'emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

En revanche, la censure de l’article 7 de la loi par le Conseil constitutionnel implique une exonération des squatteurs en cas de dommage provoqué par un défaut d’entretien du logement. Ceci demeure ainsi la responsabilité du propriétaire. Après la polémique suscitée par cette décision,

ImportantLes Sages ont tenu à préciser que le propriétaire n’est pas tenu d’indemniser les occupants illicites d’un logement, victimes du défaut d’entretien du bien.

Le texte contient également des dispositions visant à faciliter l’expulsion des locataires qui refusent de quitter le logement après l’épuisement des délais accordés par le tribunal civil (une amende de 7500 euros est ainsi prévue). En outre, l’intégration d’une clause de résiliation de plein droit dans le bail devrait encourager ceux qui envisagent de se lancer dans l’investissement locatif.

Quel taux pour votre projet ?

Une nouvelle peine pour les squatteurs d’autres locaux

La loi anti-squat prévoit également une nouvelle peine visant les occupants illicites des locaux à usage d’habitation ou de sociaux professionnels ou commerciaux.

Les squatteurs s’exposent ainsi à des peines d’emprisonnement de 2 ans et d’une amende de 30 000 euros.

Enfin, toute « publicité » incitant les propriétaires à expulser eux-mêmes les squatteurs est désormais assimilée à un délit, et passible d’une peine de 3 750 euros.

À retenir
  • La nouvelle loi anti-squat en vigueur depuis le 29 juillet dernier prévoit 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros pour les squatteurs.
  • Le texte prévoit également une expulsion plus facile des locataires qui refusent de quitter les lieux après l’épuisement des délais accordés par le tribunal civil.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.