Menu Crédit immobilier

Travaux d’amélioration de logement : des subventions allant jusqu’à 100 000 euros

Travaux amélioration logement

Grâce à l’agence nationale de l’habitat (Anah), les propriétaires (occupants ou non) peuvent obtenir des aides pour financer les travaux d’amélioration de leurs logements âgés de plus de 15 ans. Le montant de ces financements oscille en général entre 20 000 et 80 000 euros. Ces subventions sont attribuées sous conditions de ressources et les travaux engagés doivent respecter des critères spécifiques.

Les critères d’éligibilité

Dans le cadre du programme « Habiter Mieux », l'Anah accorde, sous certaines conditions, une subvention non remboursable pour la réalisation de travaux dans les logements ou immeubles anciens en mauvais état ou mal isolés.

Important Attention toutefois, ce coup de pouce financier ne couvre pas la totalité des travaux. Une partie des dépenses reste à la charge du propriétaire.

Les bénéficiaires de l’aide de l’Anah doivent être des propriétaires occupants ou bailleurs aux revenus modestes ou très modestes qui souhaitent effectuer un investissement locatif.

Le syndicat des copropriétaires a aussi droit à cette subvention pour financer les travaux de réhabilitation des parties communes insalubres.

Pour quels travaux ?

Pour être éligibles, les travaux doivent coûter au moins 1 500 euros. Il doit s’agir :

  • de travaux de grande ampleur pour réhabiliter un logement jugé « indigne » ;
  • de travaux destinés à améliorer la performance énergétique ou la sécurité du logement contre le saturnisme ;
  • de travaux d’adaptation de l’habitat pour les personnes âgées, handicapées ou en perte d’autonomie.

Les petits travaux d’entretien, de décoration ou d’extension ne sont pas éligibles.

Une prise en charge à hauteur de 35 % à 50 % du coût des travaux

En fonction de leurs revenus, les demandeurs peuvent recevoir des subventions à hauteur de 35 % ou 50 % du montant des dépenses engagées.

Important Pour ceux qui ont des ressources financières modestes n’excédant pas certains plafonds, le taux de l’aide sera de 35 %, tandis que pour les ménages aux revenus très modestes, il sera de 50 %. Le plafond est fixé à 20 000 euros hors taxes.

Par contre, pour les travaux de grande envergure destinés à la rénovation de logement très dégradé, le plafond de la subvention peut atteindre 50 000 euros.

Une fois les travaux de rénovation énergétique terminés et l’aide de l'Anah encaissée, il est possible de profiter en plus de la prime du Compte CO2.

Pour le syndicat des copropriétaires, le taux de l’aide varie entre 35 % et 50 % en fonction de l’état d’insalubrité des parties communes de l’immeuble. Dans les cas les plus graves, la subvention peut atteindre 150 000 euros.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.