Menu Crédit immobilier

La concurrence entre les banques a contribué à améliorer le pouvoir d’achat immobilier des Français

Amelioration pouvoir achat avec concurence banques

Ces dernières années, les projets immobiliers des Français ont bénéficié d’un contexte particulièrement favorable à leur réalisation. D’un côté, le taux directeur de la BCE est resté bas et stable pendant une longue période. Et de l’autre, la concurrence entre les nombreux organismes de crédit s’est accrue. Par voie de conséquence, les candidats à la propriété en France ont vu leur pouvoir d’achat immobilier augmenter sensiblement.

La tendance baissière des taux continue

Se lancer dans un crédit immobilier est actuellement plus facile pour les ménages français. Et pour cause, les taux proposés par les établissements bancaires et par les autres organismes prêteurs ne cessent de baisser, jusqu’à atteindre des niveaux jamais vus auparavant.

Et les institutions de crédit ne se contentent pas de proposer des taux moindres. Ils sont également devenus moins rigides concernant les critères d’octroi (réduction ou suppression de l’apport, délai de remboursement allongé, etc.). Jamais les conditions d’emprunt n’ont été aussi favorables aux souscripteurs.

Le taux moyen d’emprunt s’élevait à 1,35 % en avril dernier. Et selon les spécialistes du secteur,

cette politique du taux bas a encore des chances de se poursuivre, au moins jusqu’à la moitié de l’année prochaine.

Le prix de l’immobilier augmente, mais les acheteurs peuvent revoir leurs ambitions à la hausse

Dans les grandes agglomérations, comme Bordeaux, Rennes, Lyon et Paris, les prix ont flambé l’année dernière (des hausses respectives de 17,2 %, 9,6 %, 8,3 % et 5,7 %). Bien évidemment, d’énormes disparités existent entre les différentes villes, mais les inégalités tendent à diminuer.

Cependant, avec les crédits « bon marché », l’accès à la propriété n’est plus aussi compliqué. Mieux, en 10 ans, le pouvoir d’achat immobilier des acheteurs s’est accru de 36 %.

En clair, ceci signifie que, par rapport à 2008, un ménage français a eu la possibilité en 2018 d’acquérir 36 % de mètre carré en plus. Pourtant, sur cette décennie, l’évolution des revenus a été loin de suivre celle du prix de l’immobilier.

Tant que les taux d’emprunt resteront à ce niveau, même les ménages aux rentrées d’argent modestes ont de grandes chances de devenir propriétaire de leur logement. Une véritable aubaine, sachant que la pierre figure parmi les placements préférés des Français.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
à la une
publicite
services
publicite
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.