Menu Crédit immobilier

Pourquoi les taux de vos crédits immobiliers devraient rester bas cette année

emprunteur jeune

Dans un contexte de taux directeurs très bas, au même niveau qu’en 2016, les taux immobiliers proposés aux particuliers ne devraient pas augmenter en 2019.

Alors que la Banque Centrale Européenne vient de revoir à la baisse ses prévisions économiques pour la zone euro, les banques françaises devraient maintenir des taux immobiliers bas en 2019.

Constatant un ralentissement de l’économie, Mario Draghi, président de la BCE depuis novembre 2011 qui quittera ses fonctions en octobre prochain, se veut prudent en revoyant à la baisse la croissance du PIB estimée à 1,7% en 2019.

Le FMI a de son côté estimé à 1,5% la croissance dans la zone euro (et plus largement un ralentissement à l’échelle mondiale avec une baisse de 0,2 point avec 3,5%) quand des économistes sondés par la BCE projettent eux aussi 1,5% cette année, contre 2,4% en 2017.

Le Fonds monétaire international a dégradé ses prévisions pour la France en raison du mouvement des gilets jaunes.

Dans un contexte économique moins bon que prévu, et de taux directeurs bas, les taux aux particuliers ne remonteront donc pas afin de soutenir la demande et la consommation des ménages.

Ainsi, en ce début d’année, ils restent sous la barre des 2% sur toutes les durées d’emprunt avec en moyenne 1,38% sur 15 ans, 1,5% sur 20 ans et 1,80% sur 25 ans… Et le resteront probablement au moins jusqu’au printemps.

Une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat immobilier des Français ? Oui. Mais avec des prix en hausse constante dans les grandes villes, le nombre de m² qu’il est possible d’acheter rétrécit… jusqu’à une chambre en moins en 2 ans selon notre étude sur le pouvoir d’achat immobilier publiée en début d’année.

ImportantToutefois, la hausse des prix devrait être plus modérée cette année avec environ +2% en moyenne selon les professionnels.

Des taux directeurs au plus bas

L’un des indicateurs qui sert de base à l’établissement des taux immobiliers, l’OAT 10 ans, affiche un niveau très bas : 0,60% au 29 janvier 2019, ce qui éloigne l’hypothèse d’une remontée des taux dans les prochaines semaines.

Dans ce contexte, et avec le maintien par la BCE de la politique monétaire actuelle, les taux aux particuliers ne devraient pas augmenter à court terme. Pour faire simple : pas de reprise = pas de hausse de taux. Nous ne sommes pas aux Etats-Unis, la BCE n'est pas dans la même configuration que la FED

Maël Bernier, notre directrice de la communication.

Le prélèvement à la source, c’est maintenant !

Si côté banques, le prélèvement à la source n’aura pas d’impact sur la capacité d’emprunt des acquéreurs, il aura certainement un effet psychologique avec une impression de baisse de pouvoir d’achat pour les emprunteurs qui pourrait avoir un effet sur la demande de nouveaux prêts. 

Le prélèvement à la source, c’est comme les cotisations sociales, c’est une ligne sur votre feuille de paie ! Désormais le revenu en bas de votre feuille de paie sera intégralement pour vous, cela permet à l’impôt de s’adapter à la vie

rassurait ce weekend Gérald Darmanin, Ministre de l'Action et des Comptes publics, dans l’émission Dimanche en politique sur France 3.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.