Menu Crédit immobilier

Les prix de l’immobilier lyonnais dépassent ceux de Bordeaux

Prix immobilier lyonnais devant bordeaux

Alors que les taux d’intérêt des crédits à l’habitat se maintiennent à des niveaux bas historiques, les prix des biens restent élevés dans les grandes villes françaises après une période de forte hausse. C’est notamment le cas à Lyon où, selon le baromètre LPI-SeLoger, le mètre carré coûte environ 4 800 euros. Elle détrône ainsi Bordeaux, qui occupait la place de deuxième ville la plus chère après Paris.

Lyon repasse devant Bordeaux au classement des villes les plus chères en matière d’immobilier

Les taux des prêts immobiliers pour le mois de juillet se situent toujours à des seuils historiques, et certaines banques consentent des décotes supplémentaires pour capter les derniers clients avant la traditionnelle accalmie observée en août.

Mais pour les potentiels acquéreurs, les prix représentent un frein majeur. Depuis septembre 2017, la ville de Nouvelle-Aquitaine suivait directement la capitale au classement des villes tricolores où l’immobilier coûte le plus cher. Avec un prix au mètre carré de 4 353 euros, elle dépassait nettement Lyon, où la moyenne se situait à 4 259 euros.

Au cours des 20 mois, les prix ont augmenté dans les deux métropoles, mais à un rythme plus soutenu à Lyon. En effet, un logement dans la préfecture du département de la Gironde se vend autour de 4 593 euros le mètre carré, contre 4 794 euros dans celle du Rhône. La capitale des Gaules récupère ainsi son ancienne place sur le podium.

Évolution contrastée des prix entre les arrondissements

Par rapport à l’année, le prix des logements à Lyon a crû de plus de 5 %. L’évolution n’a toutefois pas été uniforme entre ses différents arrondissements. Particulièrement prisé, le IVe arrondissement, qui couvre les quartiers de La Croix-Rousse, Serin-Gillet et Gros Caillou, a connu un taux de progression annuel de 12,5 %. La faiblesse de l’offre opposée à l’importance de la demande tire le coût du mètre carré au-delà de 5 000 euros.

De même, dans le très chic VIe arrondissement (Brotteaux, Tête d’Or/Saxe, et Bellecombe), la hausse a atteint 9,6 %. Avec une moyenne de 5 349 euros, il détient le record du prix au mètre carré le plus élevé à Lyon.

Le IIIe arrondissement, qui comprend les quartiers de Part-Dieu, Préfecture, Montchat et La Villette, a enregistré un accroissement sensible. Toutefois, par rapport aux autres, aussi bien le taux d’augmentation (+6,3 %) que le prix au mètre carré (4 489 euros) sont moindres.

À l’inverse, les prix ont diminué sur un an dans le IIe arrondissement (-0,4 %) et le VIIIe arrondissement (-1 %). Dans le Ier, les prix sont restés stables avec une légère progression d’une année à l’autre (+1,2 %).

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.