Menu Crédit immobilier

L’augmentation des PTZ émis au T1 2019 bénéficie à la maison individuelle et aux zones B2 et C

Augmentation des ptz au premier trimestre

La Société de gestion des financements et de la garantie de l’accession sociale à la propriété (SGFGAS) vient de publier son rapport concernant la distribution de prêts à taux zéro au cours du premier trimestre 2019. La tendance est à la hausse, favorisant tout particulièrement le segment de la maison individuelle.

Hausse de la production de PTZ au premier trimestre 2019

Dans le détail, 12 850 prêts à taux zéro ont été accordés pendant les 3 premiers mois de 2019. Par rapport aux 10 915 PTZ émis au cours de la même période en 2018, le taux d’augmentation est de 17,7 %. La hausse est la plus marquée dans le neuf (+20,3 %), le nombre de financements octroyés étant passé de 7 756 au T1 2018 à 9 334 au T1 2019. Le mouvement est plus modéré dans l’ancien (+11 %) avec 3 516 prêts émis cette année contre 3 159 un an plus tôt. Son montant moyen a diminué de 8 %, s’établissant à 51 666 euros, tandis que celui de l’opération est resté relativement stable à 193 530 euros au lieu de 56 170 euros et 192 499 euros l’an dernier.

Pour autant, les professionnels prennent ce rebond avec prudence, les chiffres ayant été particulièrement faibles au premier trimestre 2018. Selon Grégory Monod, président des Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB),

certaines régions, dont la Normandie, font actuellement face à de très grosses difficultés.

Grégory Monod

Une distribution hétérogène entre les segments et les zones

La répartition des PTZ entre les différents segments du marché de l’immobilier est par ailleurs inégale. La maison individuelle tire son épingle du jeu avec un accroissement de 29 % des prêts sans intérêts distribués à 8 794 unités contre 6 815 entre le 1er janvier et le 31 mars 2018. En revanche, dans le collectif, la production reste stable, avec respectivement 4 100 et 4 056 financements émis aux premiers trimestres 2018 et 2019.

Si l’on considère les chiffres sur le critère du zonage, la situation est très contrastée entre la zone C où une augmentation de 40 % est observée, et la zone A, qui affiche un repli de 11,5 % pour le neuf et l’ancien en HLM. En additionnant les performances des zones B2 et C pour le T1 2019, le taux de progression atteint 74 % avec 4 417 émis dans le neuf. Pourtant, le dispositif devrait disparaître dans ces zones dites détendues en 2020.

Risque d’une explosion de la demande d’ici fin 2019

ImportantEn prévision de la suppression partielle du PTZ l’an prochain, le président de LCA-FFB redoute un engorgement pour les mois restants de 2019 et une dégringolade à partir du 1er janvier.

Il continue toutefois d’espérer un maintien de ce dispositif d’aide à l’accession à la propriété.

Il pense notamment aux ménages qui achètent pour la première fois leur résidence principale et qui risquent de ne pas réussir à boucler leur financement. Le prêt à taux zéro complèterait les conditions favorables du marché : des taux d’intérêt à des seuils historiques, des durées d’emprunt de plus en plus longues, ainsi que l’assouplissement des politiques d’octroi des banques, moins strictes sur la question de l’apport personnel. Il reste à voir l’impact des accords de Bâle III qui durcit les règles en matière de taux de solvabilité des établissements prêteurs.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.