Comparez les offres de crédit immobilier,

et trouvez la solution adaptée à votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Copropriété et location touristique : est-il possible de s’y opposer ?

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 17 novembre 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

 1191467756

Avec l’afflux fréquent de personnes et les nuisances sonores que cela engendre, la mise en location saisonnière d’un appartement en copropriété via des plateformes telles qu’Airbnb peut parfois causer des désagréments pour les voisins. Toutefois, les copropriétaires disposent de recours légaux pour s’opposer à ces pratiques, notamment en se référant au règlement de copropriété ou en engageant des actions en justice pour violation des règles internes de la copropriété.

Ce que dit le droit de l’urbanisme

Il est possible de contester la mise en location de courte durée d’un appartement en copropriété en s’appuyant sur des bases juridiques solides.

ImportantSelon les explications d’un expert du secteur, la pratique en question pourrait être rendue illégale par le droit de l’urbanisme. Les copropriétaires ont alors la possibilité de la signaler aux autorités, en particulier aux collectivités locales, pour garder une ambiance sereine au sein de la copropriété et protéger l’intérêt des propriétaires engagés dans un investissement locatif.

De plus, l’article 9 de la loi du 10 juillet 1965 accorde aux copropriétaires des pouvoirs sur les parties privatives, permettant l’utilisation du règlement de copropriété pour s’opposer à des locations non conformes à la destination de l’immeuble.

Quel taux pour votre projet ?

Vérifier les clauses du règlement de copropriété

Le règlement de copropriété peut restreindre le droit pour un copropriétaire de louer son appartement sur des plateformes de type Airbnb. Ces clauses restrictives, qui concernent plus particulièrement les logements récents, sont tout à fait valables, à condition qu’elles soient justifiées par la destination prévue de l’immeuble.

Il convient toutefois de souligner que certains règlements plus souples peuvent exister, et la jurisprudence présente des nuances importantes, notamment en considérant l’usage mixte de la résidence.

Les autres recours et actions possibles

Pour s’opposer aux locations de courte durée, il est également possible d’envisager divers recours. Outre l’invocation d’un « trouble anormal de voisinage », qui peut se juxtaposer au règlement de copropriété, la modification de ce dernier peut être une solution.

Cependant, cet ajustement nécessite l’accord de tous les copropriétaires, et toute résolution contraire peut être annulée.

Enfin, l’appel au syndic, à travers des mises en demeure et des actions en justice, offre une voie légale pour protéger les intérêts collectifs, avec la possibilité de porter l’affaire devant le tribunal judiciaire.

À retenir
  • La mise en location touristique d’un appartement en copropriété peut causer des nuisances pour les copropriétaires, mais des recours existent pour la contester.
  • Les copropriétaires ont la possibilité de s’y opposer légalement en se référant au règlement de copropriété ou en se basant sur le droit de l’urbanisme, qui peut rendre cette pratique illicite.
  • D’autres recours légaux comme l’invocation d’un « trouble anormal de voisinage » ou l’appel au syndic représentent également des options envisageables.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.