Le PTZ dans l’ancien porte ses fruits

Bien immobilier ancien

La reprise des ventes se confirme au troisième trimestre. L’arrivée du nouveau PTZ dans l’ancien n’y est pas étrangère.

Bilan positif pour le PTZ

Après des années de marasme, le marché immobilier montre des signes très encourageants de reprise au troisième trimestre. Un constat partagé par les professionnels de l’immobilier :

Le regain d'activité observé au 1er semestre s'est confirmé de juillet à septembre.

Laurent Vimont, président de Century 21.

Les propriétaires, qui souhaitent changer de logement, n’hésitent plus aujourd’hui à sauter le pas, dans l’espoir de profiter de la conjoncture favorable du marché (taux immobiliers très avantageux, baisse des prix).

D’après l’Observatoire du Crédit Logement/CSA, les Français ont pu s’endetter en moyenne à 2,19 % en septembre.

Par ailleurs, les effets du nouveau prêt à taux zéro commencent à se faire sentir.

Grâce aux conditions d’emprunt avantageuses, les ménages retrouvent du pouvoir d’achat et peuvent s’endetter sur de plus longues durées, sans que cela ne fragilise leur trésorerie. Le dynamisme de la primo-accession des ménages jeunes ou modestes en est la preuve.

L'Observatoire Crédit Logement/CSA.

L’extension du PTZ à 30 000 communes rurales a ainsi porté ses fruits. Selon une étude CSA pour le compte de Guy Hoquet, « 48 % des primo-accédants privilégient les communes de moins de 20 000 habitants, un tiers empruntent sans apport ».

Quel taux pour votre projet ?

Les primo-accédants recommencent à investir le marché

Les résultats publiés par le réseau Laforêt montrent une progression de 10 % des transactions, marquée par une « accélération sensible au troisième trimestre avec +14 % ».

« Grâce à des prix attractifs et à des taux historiquement bas, les primo-accédants commencent à investir le marché », analyse le réseau regroupant 700 agences.

L’heure est également à la fête du côté de Guy Hoquet (450 agences), dont l’activité a progressé de 12 % entre janvier et septembre, avec une hausse de 10,9 % sur le seul trimestre, comparé à la même période 2014.

« Ce dynamisme s’accompagne d’un retour des primo-accédants » qui représentent 36 % des transactions au troisième trimestre 2015, soit 5 % de plus qu’en 2014 (31 %).


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.