La moitié des futurs propriétaires est prête à recourir au prêt en ligne

Logo ING

Dans le rapport de sondage CSA réalisé en juin dernier pour le compte de la banque en ligne ING Direct, une conclusion surprend : environ la moitié des Français qui envisagent de souscrire un prêt immobilier durant l’année à venir se disent prêts à s’adresser à une banque en ligne.

48 % des futurs acquéreurs immobiliers veulent contracter leur crédit sur Internet

Dans son enquête, CSA a demandé à un millier de personnes majeures ayant un projet d’achat immobilier dans les 12 prochains mois si elles seraient disposées à contracter un crédit immobilier sur Internet, et la réponse est positive pour 48 % d’entre elles !

Pour ING Direct, ces résultats traduisent une « révolution des usages ». Il est vrai que les consommateurs ont de plus en plus l’habitude de passer par les services bancaires dématérialisés pour leurs opérations courantes : gestion de compte, impression de relevés et RIB, demandes de chéquier, virements, etc.

Cette tendance commence donc à s’étendre aux prêts immobiliers. D’ailleurs, 29 % des participants à l’étude considèrent que la rencontre physique avec le conseiller en crédit immobilier n’est pas indispensable pour conclure le contrat.

Quel taux pour votre projet ?

La proportion d’intentions d’achats augmente fortement grâce aux taux faibles

Ces chiffres sont d’autant plus étonnants que seules Boursorama banque et ING Direct (depuis mai 2015) proposent la souscription en ligne de prêts immobiliers à l’heure actuelle.

D’autres statistiques intéressantes concernant le marché immobilier français sont contenues dans ce premier observatoire ING. Grâce à son regain de dynamisme et ses 902 milliards d’encours, le marché prend la troisième place au classement européen, devancé par l’Allemagne et l’Angleterre.

Dans l’Hexagone, 41 % des ménages sont en cours de remboursement d’un crédit immobilier. Par ailleurs, les taux toujours très compétitifs séduisent un nombre croissant de Français, entraînant une forte progression de la proportion de candidats à la propriété ; ce sont près de 20 % des répondants qui pourraient soumettre leur demande dans les 12 prochains mois.

Parmi eux, 50 % projettent l’acquisition de leur future résidence principale tandis que 17 % et 15 % s’orientent vers l’achat d’une résidence secondaire ou un investissement locatif. La conjoncture favorise également le rachat de crédit immobilier, qui représente 22 % des intentions exprimées.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.