Bilan sur le dispositif d’investissement Pinel

Immobilier neuf

L’heure est au bilan pour le dispositif de défiscalisation Pinel après une année d’application. Quels sont ses effets sur le marché de l’investissement ?

Impact positif et immédiat du dispositif sur le marché de l’investissement neuf

Par rapport à son prédécesseur, le dispositif Duflot, le Pinel a apporté quelques modifications très intéressantes pour les investisseurs.

En acquérant un bien neuf, ces derniers choisissent la durée de l’engagement de location, entre 6, 9 ou 12 ans au lieu de 9 ans uniquement comme auparavant. Chacune d’entre elles donne droit à une réduction d’impôt, dont le taux est respectivement de 12 %, 18 % et 21 %. De plus, les propriétaires sont autorisés à louer le logement à leurs ascendants ou descendants sans perte de l’avantage fiscal.

L’assouplissement des modalités a eu un impact net sur le marché du neuf, comme en témoignent les chiffres des courtiers immobiliers en matière de demandes et simulations crédits immobiliers depuis le début de l’automne 2014.

Ainsi, depuis septembre 2014, les projets d’investissement locatif ont enregistré une hausse de 10 %, et encore 9 % le mois suivant. Et sur les 9 premiers mois de l’année 2015, les intentions d’achat de biens neufs sont deux fois supérieures à celles de la même période en 2014.

Quel taux pour votre projet ?

Nouveau profil d’investisseur dans le cadre du Pinel

Les professionnels du secteur notent d’ailleurs un changement de typologie des investisseurs. Le marché attire en effet d’autres personnes séduites par la possibilité de se constituer un patrimoine aux contraintes allégées et transmissibles à leurs proches.

En 2015, les nouveaux acquéreurs dans le cadre du Pinel sont plus âgés : 75 % des investisseurs ont 40 ans et plus, ce qui représente une progression de 6 points par rapport à 2014. Les propriétaires continuent de dominer, mais les ménages locataires aussi sont de plus en plus nombreux : de 13 % en 2014, leur pourcentage est passé à 16 %. Enfin, malgré une réduction de 4 % de leurs revenus moyens, ils sont en mesure d’investir davantage grâce à des crédits plus importants ; en effet, entre 2014 et 2015, le montant moyen des prêts immobiliers est passé de 175766 € à 188 889 € (+7 %).

Du point de vue géographique, plus de 7 personnes sur 10 choisissent leur propre région pour leur projet d’investissement. Les régions les plus prisées sont l’Ile-de-France et la région PACA et parmi les départements, la Seine-et-Marne, les Bouches-du-Rhône et la Loire-Atlantique ont la cote.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.