Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Obligation de communiquer le TEG et la durée sur les offres de prêt immobilier

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 8 février 2023 .
Temps de lecture : 2 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

TribunalLorsque le taux de période relatif à un crédit immobilier est absent de l’offre, l’établissement bancaire se rend coupable d’un délit et s’expose à une sanction sous la forme d’une déchéance du droit aux intérêts, en totalité ou dans la proportion décidée par le Tribunal.

La mention du TEG sur une offre de prêt est une obligation légale

La loi impose aux banques et organismes de crédit de communiquer le taux de période par écrit. L’article L 312-8 3 du Code de la consommation stipule que le TAEG doit être mentionné sur l’offre de crédit immobilier.

Dans le cas particulier d’une demande de prêt immobilier, le Code de la consommation dans son article R 313-1 II précise que le taux effectif global correspond à un taux annuel proportionnel au taux de période.

Aussi, l’établissement prêteur est tenu de faire figurer dans son offre le taux de période ainsi que la durée de la période.

La sanction applicable en cas de non-respect des obligations prévues à l’article L 312-8 du Code de la consommation fait l’objet d’un autre article du même code, le L 312-33. Elle consiste en la déchéance du droit aux intérêts, soit intégralement, soit dans une certaine proportion décidée par la Cour.

Quel taux pour votre projet ?

Déchéance du droit aux intérêts en cas d’omission du TEG sur l’offre de prêt

Le 2 septembre 2013, le Tribunal de Grande Instance de Montpellier a poursuivi sa banque au motif que celle-ci avait mal calculé son prêt immobilier et que l’offre de prêt n’indiquait ni le taux de période ni la durée de la période.

Pour ces manquements, en particulier le taux de période, l’établissement a dû s’acquitter d’une amende de 35 000 euros correspondant aux intérêts trop perçus calculés sur la base du taux légal depuis la conclusion du prêt.

La décision des juges de première instance s’appuie sur la législation et la jurisprudence applicables en la matière, notamment les articles L 312-8 3°, L 312-33 et R 313-1 II du Code de la consommation.

  • Ce jugement vient renforcer la protection des consommateurs, mais elle risque toutefois de ne pas durer indéfiniment, dans la mesure où la jurisprudence en la matière évolue constamment.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.